JEEP ÉLITE

QUEL AVENIR POUR AXEL JULIEN EN CLUB ET EN ÉQUIPE NATIONALE ?

Axel Julien JDA Dijon 201920 Sébastien Grasset 1
Crédit photo : Sébastien Grasset

Axel Julien s'exprime sur son avenir, au même titre que son ami Clément Cavallo.

En progression continue depuis le début de sa carrière professionnelle en 2011, Axel Julien (1,80 m, 27 ans) a encore passé un cap en 2019/20. Au sein de l'excellent collectif de la JDA Dijon, le Varois s'est imposé comme un patron. A tel point qu'il fait partie des meilleurs joueurs français disponibles sur le marché cet été puisqu'il arrive en fin de contrat. Des clubs encore plus huppés que la JDA, comme l'ASVEL pourrait tenter de le faire venir. Lors d’une interview vidéo pour Bicpom-TV, il s'exprime sur son avenir professionnel.

« J’ai toujours été fidèle dans les clubs dans lesquels je joue, donc je n’ai envie de partir absolument. Mais j’attends de voir ce qu’on me propose pour poser le pour et contre de chaque proposition. Je laisse la porte ouverte à tout ce qu’on peut me proposer. Pour l’instant, je n’ai pas de réelle proposition. »

En parallèle, il espère encore progresser dans la hiérarchie à son poste chez les meneurs français.

« C’est un objectif, je l’ai un peu touché avec les fenêtres internationales depuis trois ans. J'y ai mis un pied. Forcément, ça donne envie d'y retourner. Mais je suis réaliste qu’il y a beaucoup de monde qui veut y être, il y a beaucoup de talent en France, que ça soit à mon poste ou pas. C'est un objectif, c'est sûr. Je ferai tout pour faire un vrai championnat d'Europe ou une Coupe du Monde. J'espère encore monter dans la hiérarchie de l'équipe de France et pourquoi pas faire une compétition internationale. »

Quant à l'autre invité de ce live, son ami Clément Cavallo (2,00 m, 29 ans), il est encore sous contrat avec la Chorale de Roanne, qu'il a rejoint en 2016.

« Il me reste un an de contrat, donc je suis encore Choralien la saison prochaine. Maintenant là d’aujourd’hui n’est pas celle de demain, et étant donné qu’il y’a un nouveau coach on verra ce qu’il en est. » Avant de rebondir : «  Mais si on se maintient et que le coach souhaite construire son effectif, chose qu’il n’a pas pu faire cette année, ça se trouve des joueurs sous contrat devront partir ou se faire prêter. Mais moi actuellement je suis encore à Roanne jusqu’au 30 juin 2021. »

A plus long terme, un départ à l’étranger pourrait être envisageable pour le fils de Claude Cavallo : « J’ai toujours dit à mes parents qu’ils pouvaient m’envoyer en Russie sous -50, j’y vais si c’est pour le basket. » Tout comme Axel Julien, qui ne ferme aucune porte : « L’étranger pourquoi pas, mais ça dépend quel club à l’étranger. »

 

10 avril 2020 à 14:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LOUIS ANDURAND-CAVASSE
Louis ANDURAND-CAVASSE
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.