ÉQUIPE DE FRANCE

RUDY GOBERT SUR TEAM USA : "CE SONT LES GRANDS FAVORIS DE LA COMPÉTITION"

Crédit photo : Guillaume Poumarède

A six jours du match d'ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo face aux Etats-Unis, Rudy Gobert, Nicolas Batum et Evan Fournier ont exprimé leur sentiment sur ce match. Une rencontre qu'ils estiment très différente du quart de finale remporté il y a deux ans au Mondial chinois. 

Ce sont deux dynamiques radicalement différentes. Alors que les Etats-Unis ont montré des progrès notables ce dimanche face à l'Espagne dans leur préparation aux Jeux olympiques, la France a quant à elle livré, face au Japon, une prestation beaucoup moins séduisante que lors de ses deux premières rencontres contre la Roja. Malgré le forfait de Bradley Beal, Team USA présente une excellente équipe, emmenée par le MVP 2014 Kevin Durant. En visioconférence depuis Oshino, le pivot français Rudy Gobert a chanté les louanges de cet effectif. 

"C’est une équipe super talentueuse à tous les postes. Ils ont des joueurs et un coach d’exception. Ce sont les grands favoris de cette compétition. C’est une très belle opportunité pour lancer la compétition et progresser. La préparation a été courte. Chaque match va nous servir pour élever notre niveau. Qu’ils soient 9 All-Stars ou 2 All-Stars, on sait qu’on devra être prêts. Il faudra les respecter."

Toute ressemblance avec le quart de finale du Mondial 2019 en Chine, où la France avait battu les Etats-Unis 89 à 79, semble inféconde. Seul Kris Middleton, s'il est disponible après les finales NBA, était présent lors de cette défaite. Une autre équipe et un autre contexte comme l'a rappelé Nicolas Batum, qui préférè dresser le parallèle avec la défaite concédée par les Bleus face aux Etats-Unis (98-71) lors des JO de Londres, en 2012. 

"Ce n’est pas du tout la même chose. Tu compares un quart de finale à un match d’ouverture de phase de poules. Si j’ai un parallèle à faire, je le fais avec 2012. Même si on perdait ce match, notre aventure olympique ne s’arrêtait pas là. En 2019, si on perd le match, il n’y aucun espoir de médaille. En 2012, on a fait une bonne entame. On a tenu un quart-temps avant de prendre l’eau. Ce qui était intéressant, c’était notre rebond face à l’Argentine et la Lituanie. On va essayer de faire la meilleure partie possible, même si on n’a pas montré les garanties lors de ces trois matchs. On essaiera de créer l’exploit et de se mettre dans les meilleures conditions pour affronter les Tchèques et l’Iran."

Le choc aura lieu dimanche, à 14 heures (heure française).

19 juillet 2021 à 18:48
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTOINE GROTTERIA
Antoine Grotteria
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.