ÉQUIPE DE FRANCE

SANS FORCER, AXEL JULIEN VEUT PROUVER QU'IL "PEUT FAIRE ENCORE PLUS" EN BLEU

Crédit photo : Julien Bacot FFBB

Axel Julien est un habitué de l'équipe de France lors des fenêtres internationales. Il a conscience qu'il est attendu et pense pouvoir faire mieux encore.

Il fait désormais partie des cadres de l'équipe de France version "fenêtre internationale". Avant les rencontres qualifications à l'EuroBasket 2022 à Pau, contre la Grande-Bretagne vendredi et l'Allemagne dimanche, Axel Julien compte désormais 13 sélections en équipe nationale A, toutes jouées dans ce cadre-là. Alors ce contexte il le connaît même s'il a été quelque peu modifié en raison de la COVID-19.

"La chose qui change un peu c'est que l'on a beaucoup moins de temps d'entraînement que les précédentes fenêtres, car on est quatre équipes à se partager la salle, décrivait-il mercredi matin. Il faut aller plus vite pour apprendre ce qu'on veut faire. Sinon, on a la chance de n'avoir que des joueurs qui ont continué à jouer. Tout le monde a gardé un bon rythme. J'espère qu'on pourra en profiter pour les matchs à venir."

Le Varois a conscience que son statut a changé, comme l'a fait comprendre le sélectionneur Vincent Collet lorsqu'il évoquait la hiérarchie potentielle du groupe. Sans forcer, il espère confirmer.

"C'est vrai que j'ai pris beaucoup d'expérience depuis mes débuts à Dijon. J'en ai pris aussi en équipe de France grâce aux fenêtres. Forcément, petit à petit j'ai un peu plus de responsabilités dans l'équipe. C'est à moi maintenant de prouver que je peux faire encore plus. J'ai l'intention que ça se passe. Maintenant il ne faut pas non forcer les choses, il faut prendre ce qui vient à moi et le réussir. Je fais partie des cadres maintenant de cette équipe grâce aux sélections que j'ai pu avoir mais je ne vais pas non plus faire n'importe quoi et vouloir me montrer absolument, ce n'est pas le but."

Très bon avec Dijon, il pourrait un jour intégrer la présélection qui prépare une grande compétition internationale, après avoir fait les beaux jours des Bleus lors des fenêtres internationales.

"Il y a une hiérarchie à respecter comme dans toutes les équipes nationales. Il faut la respecter et être réaliste. Il faut être bon en club et pendant ces fenêtres pour pouvoir espérer une sélection. C'est un peu un but dans ma tête mais le premier objectif est de qualifier l'équipe pour l'Euro. Après ça, on verra si je suis parmi les convoqués..."

26 novembre 2020 à 21:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.