ÉQUIPE DE FRANCE

U17 (M) : LES BLEUETS ÉCHOUENT À 2 POINTS DE LA DEMIE

Jaylen Hoard U17
Crédit photo : FIBA

L'équipe de France U17 masculine s'est inclinée d'un point (73-72) après prolongation contre la Lituanie en quart de finale du Mondial.

Cela ne s'est joué à rien. Pour 2 points, la génération 1999 aurait pu terminer dans le top 4 mondial, une première depuis la génération 1988/1989 en U19 en 2007. 

Mais les Bleuets ont fini par s'incliner 73 à 72 contre la Lituanie en quart de finale du Mondial U17 masculin, après avoir remonté un déficit de 15 points et arracher la prolongation.

Les joueurs de Frédéric Crapez peuvent s'en vouloir. Rentrés très timidement dans la partie au contraire des Lituaniens, ils ont rapidement été distancés (16-2 après cinq minutes de jeu). Menés 25 à 10 à la fin du premier quart temps, rapidement privés de leur leader Jaylen Hoard (28,1 points de moyenne avant le début du match) pour deux fautes, les Français étaient très mal embarqués. Mais en se mettant à défendre plus dur, à aller au charbon, ils ont entretenu l'espoir d'un retour. Et après un nouveau petit trou (38-23), Ivan Février (13 points à 4/11 et 8 rebonds en 39 minutes) a conclu la première mi-temps par un 3-points au buzzer sur transition, permettant aux Bleuets de garder espoir pendant la pause (38-26).

Deux dunks d'Yves Pons déjà légendaires

Au retour des vestiaires, pas de doute, les Français étaient cette fois lancés. Grâce à un cinq Rucklin - Hoard - Pons - Février - Sarr très performant, ils ont de suite recollé. Il faut dire que Jaylen Hoard (21 points à 7/14, 8 rebonds et 3 passes décisives en 34 minutes), agressé par la défense balte en première période, avait remis son costume de MVP. Avec toujours autant de facilité, il a mis 10 points sur ce troisième quart-temps (contre 2 sur toute la première mi-temps) et la France est passée pour la première fois devant sur un panier d'Eddy Kayouloud (44-46). La suite de la rencontre fut un véritable yoyo entre les deux équipes avec de nombreux changements de leader.

Malheureusement, après avoir mieux attaqué la zone qu'en phase de poule, les Bleuets se sont mis à forcer face à la défense individuelle lituanienne. Les envolées extraordinaires d'Yves Pons (11 points à 4/9 et 6 rebonds en 26 minutes) ont néanmoins tenu les Bleuets pendant qu'Arnas Velicka (23 points à 8/14, 5 passes décisives et 4 rebonds en 40 minutes) continuait d'enfiler les 3-points (5/8) comme les perles. Suite à des possessions mal gérées de part et d'autre, les 40 minutes réglementaires se sont terminées sur un score de parité (63 partout), obligeant les deux équipes à aller en prolongation.

Cette période supplémentaire a rapidement tourné en faveur des Lituaniens. Mais un 2+1 de Jaylen Hoard à 13 secondes de la fin a permis aux Français de revenir à 73-72. Ces derniers ont même eu la balle de match entre les mains puisque les arbitres n'ont pas sifflé faute - alors qu'elle y était - sur la remise en jeu lituanienne. Mais le trio des officiels a conclu le match par un passage en force là aussi inexistant (compensation) d'Hoard.

Les Bleuets échouent donc à un rien d'une qualification en dem-finale d'un Mondial. Mais ils auront montré leur capacité sur ce match (face aux vice-champions d'Europe 2016) et ce mondial - qui n'est pas terminé, il reste les matchs de classement. Intéressant pour l'avenir.

30 juin 2016 à 18:14
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.