ÉQUIPE DE FRANCE

VALÉRIE GARNIER : "CETTE VICTOIRE VALIDE LA PRÉPARATION MAIS PAS PLUS"

Crédit photo : Lilian Bordron

Victorieuse après 25 dernières minutes de qualité, l'équipe de France féminine l'a emporté contre la Croatie (105-63), ce jeudi 17 juin. "Pour la blessure d’Olivia Époupa, on verra avec les examens médicaux. Là, c’est beaucoup trop tôt." 

Valérie Garnier (entraîneuse de la France) : "C’est toujours difficile de commencer une compétition surtout après six mois sans jouer ensemble. On a eu des difficultés pour contrôler le drive mais après avec notre défense et notre intensité, c’était mieux. Pour la blessure d’Olivia, on verra avec les examens médicaux. Là, c’est beaucoup trop tôt." 

LIRE AUSSI. Sans Olivia Époupa, les Bleues commencent bien l'EuroBasket contre la Croatie

"Je me suis servie de la défaite de la Belgique pour commencer mon briefing"

"On s’est redressé après un mauvais début. Cette victoire valide la préparation mais pas plus que cela. Je suis contente d’avoir débuter l’Euro de cette façon mais il n’y a pas de temps à perdre. Le travail a été fait avec un bon contrôle du rebond. Le partage des responsabilités est la force de l’équipe de France.

Je me suis servie de la défaite de la Belgique (contre la Bosnie-Herzégovine) pour commencer mon briefing et rappeler que tout est remis à zéro en compétition. Une équipe 3e au ranking peut se faire battre par une équipe 15e au ranking, c’est aussi simple que cela." 

Alexia Chartereau (poste 4 de la France) : "On est très contentes de ce match. Toutes les joueuses ont apporté et c’est vraiment bien. C’est un bon début, on est concentré sur le prochain match. 

"Lors de la blessure d’Olivia, on a su rester ensemble"

J’espère qu’Olivia reviendra très vite, on a une belle équipe et l’une de nos forces, c’est qu’on peut jouer à douze. On a essayé d’oublier sa blessure et de jouer cette rencontre pour elle."    

"L'équipe française est trop forte"

Stipe Bralic (entraineur de la Croatie) : "C’était un match dur pour nous. Nous avons bien joué dans les quinze premières minutes. On a eu de bons tirs à 3-points et en transition mais l’équipe française est trop forte. Elles ont eu une grosse domination dans la peinture avec 54 rebonds contre 22 pour nous. C’est une trop grande différence. On n'a pas pu rivaliser physiquement avec elles en seconde période." 

LIRE AUSSI. Qui sont les adversaires des Bleues à l'EuroBasket ?

Iva Slonjsak (arrière de la Croatie) : "Je pense que c’était une bonne claque dans notre visage. Maintenant, nous savons comment nous devons jouer ici. Nous devons changer notre mentalité pour le reste de la compétition. Nous pouvons jouer bien mieux lors des deux prochains matchs."   

Propos recueillis à Strasbourg, avec Lilian Bordron,

17 juin 2021 à 23:24
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.