ÉQUIPE DE FRANCE

VALÉRIE GARNIER : "NOUS AVONS GAGNÉ UN MATCH IMPORTANT POUR LE BASKET FÉMININ FRANÇAIS"

Crédit photo : FIBA

Valérie Garnier et Sandrine Gruda reviennent sur la victoire de l'équipe de France contre l'Espagne (67-64) en quarts de finale du tournoi olympique féminin.

Ce mercredi, l'équipe de France féminine s'est imposée 67-64 en quarts de finale du tournoi olympique. C'est un succès majeur pour les Bleues qui n'ont eu de cesse de butter sur la Roja ces dernières années, notamment en finale des Euros 2013, 2017 et 2019. Valérie Garnier, sélectionneuse contestée après la défaite en finale de l'Euro 2021 contre la Serbie, a bien conscience de la belle réussite de son équipe sur ce coup.

"Aujourd’hui nous avons gagné un match important pour le basket féminin français, a-t-elle commenté sur le site Internet de la FFBB. Je suis très fière de mes joueuses et de mon staff. Quand je regarde les statistiques elles ne sont pas en notre faveur. Mais on a tenu. Le projet c’était de voler la confiance des Espagnoles. L’abnégation en défense, avoir une capacité de gérer les temps faibles, c’est ce qu’elles ont fait de manière exceptionnelle. Je pense que l’Espagne s’attendait à une petite équipe française qui plie, qui lâche à un moment donné. Il fallait montrer qu’on était toujours droites, toujours fortes. C’est ce qu’elles ont fait pendant 40 minutes. Oui on a perdu des ballons, oui on a laissé échapper des rebonds mais à l’arrivée la défense, l’énergie et l’engagement font que c’est nous qui passons"

Si Lucas Mondelo a déclaré que son équipe méritait de l'emporter, malgré une nette différence à l'évaluation collective (82 à 60) en face des Bleues, Valérie Garnier n'est évidemment pas de cet avis.

"J’aime beaucoup Lucas Mondelo. Mais en attendant c’est nous qui sommes en demi-finales. Il y a un passé France-Espagne et parfois c’est tombé de l’autre côté. Ce n’est pas un hasard si elles ratent un panier sous le cercle ou la dernière passe. Parce que l’intensité était présente. On mérite autant la victoire que l’Espagne... et en plus on l’a."

Sandrine Gruda, après tant d'échec face à ces mêmes Espagnoles, était elle aussi soulagé.

"C’était fort en émotions. Tout mouvement, toute attitude peut être décisive. Quand elles sont repassées devant je me suis dit mais non, pas encore, pas ce soir, pas cette fois-ci. On était déterminé à ne pas laisser filer cette rencontre entre nos doigts. Nous sommes une équipe déterminée et dans un élan qui nous permet d’être soudées. Cette énergie permet de remonter la pente dans des situations où on peut bégayer. On souvent perdu des matches contre elle et les battre sur cette scène mondiale c’est juste énorme."

Les Françaises vont devoir se remettre de leurs émotions et se préparer au gros combat qui les attend contre le Japon, contre qui elles avaient perdu lors de leur premier match de la compétition (74-70). Entre-deux vendredi à 13h, heure française.

05 aout 2021 à 00:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.