ÉQUIPE DE FRANCE

VALÉRIE GARNIER : "NOUS N’AVONS PAS L’HABITUDE DE CE BASKET ASIATIQUE"

Crédit photo : FIBA

Endy Miyem, Sandrine Gruda et Valérie Garnier reviennent sur la défaite de l'équipe de France féminine contre le Japon (74-70) aux Jeux olympiques de Tokyo.

Pour son premier match du tournoi olympique, l'équipe de France féminine est tombée dans le piège du basketball japonais. Les Bleues ont été dominées par l'activité des Nipponnes, leur jeu en transition, leur défense agressive et leur adresse, au point de s'incliner 74-70. Avant d'affronter le Nigeria vendredi à 10h20 heure française puis les Etats-Unis lundi à 6h40, les Françaises vont devoir se remettre la tête à l'endroit.

"Ce n'est pas facile, a avoué la capitaine Endy Miyem pour le site Internet de la FFBB. On a répondu présentes mais dans ce genre de compétition ça se joue à pas grand-chose et notamment quand on a l’avantage ne pas rendre des munitions pour revenir dans le match. C’est une très belle équipe qui transite très vite de la défense à l’attaque. On n’a pas le temps de réfléchir, c’est action-réaction et tout le match comme ça. Elles sont très rapides, très vives ce qui force beaucoup à communiquer. Il faut se remettre la tête à l’endroit maintenant. Il ne faut pas se morfondre pendant 100 ans mais avancer."

L'autre vétérane de l'équipe, Sandrine Gruda, reconnaît que la défense des Bleues n'a pas été à la hauteur.

"Je sais que notre groupe est compliqué. Et je sais à quel match il fallait être présentes. Et nous ne l’avons pas été. L’agressivité a joué un grand rôle aujourd’hui, surtout en défense. En général l’Equipe de France est connue pour sa défense et encaisser 74 points c’est beaucoup trop. On s’est fait trouer à bien des reprises."

Et si cette défense n'a pas été efficace, c'est notamment parce le staff s'est entêté à aligner deux intérieures de métier face à des joueuses jouant au large et attaquant les close-outs de grandes moins mobiles qu'elles. La sélectionneuse Valérie Garnier l'a évoqué dans son retour sur la rencontre :

 "Nous avons eu beaucoup de hauts et de bas individuellement comme collectivement. Et à chaque fois qu’on fait une erreur contre le Japon elles marquent à 3-points, elles sont d’une adresse redoutable (11/27 derrière l'arc, NDLR). C’est toujours mieux de commencer une compétition en gagnant mais il reste deux matches pour atteindre notre objectif des quarts de finale. Ce que je sais c’est qu’il faut jouer pour gagner ces rencontres qui suivent. Il va falloir trouver de la stabilité quand on rentre sur le terrain. Plein de petits détails font qu’on perd de 4 points. C’est un jeu si particulier. Nous n’avons pas l’habitude de ce basket asiatique. On leur a posé problème en mettant la balle dessous et elles, de leur côté, ont fait sortir les grandes."

Dans l'autre match de la poule, les Etats-Unis ont battu le Nigeria 81 à 72.

27 juillet 2021 à 11:50
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.