ÉQUIPE DE FRANCE

VALÉRIE GARNIER : "UN GROUPE QUI NOUS APPARAÎT FORT, ÉPINEUX"

Crédit photo : Guillaume Poumarede

Après le tirage au sort des Jeux Olympiques de Tokyo qui envoie la France dans le groupe des USA, du Japon et du Nigeria, la sélectionneuse Valérie Garnier s'est montrée prudente. Olivia Epoupa et Alexia Chartereau ont aussi évoqué l'homogénéité de la poule B. 

Les Bleues n'auront pas le temps de cogiter aux Jeux Olympiques de Tokyo avec ce groupe B relevé que leur a réservé le tirage au sort de ce mardi matin. Organisé au siège de la FIBA, à Mies (Suisse), le tirage a mis sur la route des Françaises l'équipe favorite de la compétition, Team USA mais également le Nigeria, double champion d'Afrique, et le Japon, pays hôte. La composition de la poule B invite à la prudence selon les mots de la sélectionneuse de l'équipe de France, Valérie Garnier, en visio-conférence de presse ce matin.

"On l'a suivi en direct avec les assistants. C'est un groupe qui nous apparaît fort, épineux même. Avec deux facettes, celle d'être avec les USA qui nous font dire qu'on ne pourra pas les rencontrer en quarts de finale. La deuxième rélfexion, c'est que c'est un groupe fort parce que les équipes se rapprochent les unes des autres. Le Japon est le pays hôte avec l'incertitude sur le public. Le Nigeria, il ne faut pas, oublier qu'ils ont fini 8e des derniers Championnats du monde et qu'ils ont fait -5 face aux USA au dernier TQO. Tout va être important, le moindre point pour finir meilleur deuxième par exemple. On n'aura pas les USA en quarts, c'est toujours la bonne nouvelle."

"On a conscience que c'est une poule élevée, avec un niveau assez homogène", a confirmé Alexia Chartereau. La nouvelle meneuse de jeu de Charnay, Olivia Epoupa, de retour également en équipe de France après un forfait au dernier rassemblement en novembre, a approuvé les propos de son entraîneuse et de sa coéquipière chez les Bleues. En conférence de presse, elle a prévenu sur l'importance de chaque rencontre.

"Chaque match sera comme une finale. Les Jeux Olympiques, c'est un haut niveau d'intensité, un haut niveau de jeu donc il va falloir être prêt et aborder chaque rencontre au jour le jour quelle que soit l'adversité. C'est alléchant de se dire qu'on va jouer les USA, le Nigeria et le Japon, qui ont des styles différents. On a des ambitions, il faut être capable de jouer tout le monde."

Concernant les ambitions de son équipe, justement, Valérie Garnier n'a pas souhaité s'avancer, contrairement à son homologue masculin Vincent Collet qui vise ouvertement le podium.

"La première étape, c'est la qualification en quarts de finale, ensuite le dernier carré tant désiré et enfin ne pas passer à côté de l'opportunité de prendre une médaille. On a fixé des objectifs très élevés."

Le calendrier des Bleues à Tokyo :

France - Japon le 27 juillet,

France - Nigeria le 30 juillet,

France - USA le 2 août. 

02 février 2021 à 16:05
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT DAHERON
Breton (et fier de l'être) exilé dans le nord pour mes études de journalisme.
Vincent Daheron
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.