ÉQUIPE DE FRANCE

VINCENT COLLET CRITIQUE L'ARBITRAGE SUR GASOL

Vincent Collet critique l'arbitrage sur Gasol
Crédit photo : GPJ

C'est logiquement frustré et énervé que Vincent Collet est arrivé en conférence de presse après la défaite de l'équipe de France en prolongation contre l'Espagne (75-80).

C'est logiquement frustré et énervé que Vincent Collet est arrivé en conférence de presse après la défaite de l'équipe de France en prolongation contre l'Espagne (75-80). Le sélectionneur national est d'abord revenu sur la prestation de son équipe, plutôt bonne en défense (66 points encaissés contre l'Espagne habituée à passer la barre des 85 points), mais bien réussie en attaque.

"Je partage la déception de mon équipe. Même si nous n'avons pas toujours très bien joué en attaque et que nous pouvions faire mieux bouger le ballon, on a joué un match très dur. Défensivement, on a plutôt fait ce que l'on souhaitait faire."

Le technicien normand a surtout tenu à donner son avis sur l'arbitrage. Pour lui, les fautes sifflées en faveur de Pau Gasol ont remis l'Espagne sur les rails en fin de troisième quart-temps alors que les Bleus ont compté jusqu'à 11 points d'avence (61-50) suite à un 3 points avec la planche de Joffrey Lauvergne.

"Je pense que la clé a été dans le troisième quart-temps. Quand nous menions de 10 points, ils sont revenus avec plusieurs fautes sur les intérieurs loin du panier. Je pense que les joueurs doivent décider (du sort du match). Et à ce moment, ça n'a pas été le cas. Ca a été trop facile pour l'Espagne de revenir avec les lancers francs. Onze fautes de moins (pour l'Espagne, NDLR), c'est beaucoup. Je pense que beaucoup d'entre elles sont de vraies fautes, comme à la fin du match. Mais concernant cette période (dont je parle), c'était au moment d'attraper la balle. Il ne peut y avoir faute à chaque fois. Et de l'autre côté, quand il (Pau Gasol) attrape (Rudy) Gobert sur un rebond offensif, il faut aussi siffler. Nous avons eu huit lancers francs dans le temps réglementaire (dix-sept avec la prolongation).

Certes, Pau Gasol est un très bon joueur. Un joueur fantastique. Personne ne dit le contraire et je suis le premier à le dire. C'est un joueur fantastique (il se répète). Mais la FIBA doit faire quelque chose pour que les matchs soient sifflés équitablement. Parce que les joueurs en face de Pau Gasol, ils ne sont pas n'importe qui. Ce sont aussi des joueurs. Et ils méritent de jouer normalement. Et je pense que ce soir (jeudi), cela n'a pas été juste."

La déception de cette élimination un peu évacuée - la cicatrice ne se fermera sans doute jamais -, Vincent Collet va devoir motiver ses troupes pour rebondir en vue du match pour la médaille de bronze dimanche.

18 septembre 2015 à 08:34
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.