ÉQUIPE DE FRANCE


DE LA BRETAGNE À LA BRESSE : LE PARCOURS CORSÉ D'HUGO COSSE

Crédit photo : FIBA

Le parcours du nouvel ailier bressan, Hugo Cosse, a pour le moins été tumultueux. Passé par l'INSEP l'année dernière, l'international U16 qui a participé au dernier championnat d'Europe a décidé de troquer son maillot du Centre fédéral pour celui de la JL Bourg. Entretien avec le MVP du tournoi Cadets Nation de Montaigu.

Derrière les leaders que sont les Moussa Diabaté et les Yvan Ouedraogo, Hugo Cosse (1,95 m, 16 ans) a participé au championnat d'Europe U16 cet été avec la génération 2002. Il n'a pas été le joueur le plus en vue mais sa sélection en équipe de France fait office de petit succès après un parcours semé d'embûches "avec trois déchirures à la cuisse et une infection au bras". Le nouveau joueur de la JL Bourg peut être décrit outre ses blessures comme un ailier - performant dans le tir à 3-points et dans le drive - au physique intéressant et plutôt polyvalent, bien qu'aujourd'hui, son atout premier demeure la défense. Interrogé lors du tournoi de Montaigu, le MVP de la finale (avec 17 points) a les idées claires : il veut "tout gagner en U18 et faire un maximum de matchs en Espoirs et y performer le plus possible". 

Des blessures à répétition

Le natif de Dinan (Côtes-d'Armor) a eu son premier contact avec le ballon orange dans sa ville natale. "J’ai commencé le basket à Saint-Samson-sur-Race quand j’étais tout petit, à six ans" nous répond-t-il. Lors ces jeunes années de basketteur, il a côtoyé les terrains de basketball parallèlement aux tatamis, pendant sept ans durant lesquels il fut champion de Bretagne 2014 de judo. "Après, je suis allé à l’URB (l’Union Rennes Basket, ndlr) et en même temps, j’étais au pôle Espoirs avec un an d’avance" continue-t-il. Avec la sélection Bretagne, il a notamment inscrit 46 points contre celle du Poitou-Charentes. Il a tout aussi performé avec Rennes en U15 France où il tournait à 25,3 points de moyenne en 2015/16 avec sept matchs à plus de 30 points ou plus ! Collectivement, il a été l'un des artisans de la conquête du trophée de La Mie Câline Basket Go qui est en quelque sorte l'équivalence de la Coupe de France dans cette tranche d'âge.

itw-hugo-cosse--un-parcours-corse1536074536.jpegFort scoreur en U15 France, Hugo Cosse doit aujourd'hui perfectionner sa mécanique de tir pour s'imposer en U18 ELITE et ainsi espérer jouer au sein du championnat Espoirs. © - photo isssue de sa collectin personnelle.

Un cursus à l'INSEP finalement avorté

Grâce à ce parcours réussi, Hugo Cosse (prononcez "Cossé") est logiquement retenu pour les tests d'entrée du Centre Fédéral de basketball (CFBB) avant d'être finalement sélectionné parmi les neuf chanceux. Mais au sein du CFBB sur la saison 2017/18, rien ne se déroule comme prévu : sa saison y est très compliquée. Blessé pendant une majeure partie de la saison, il a du se contenter de 4 points de moyenne avec l'équipe U16 en U18 ELITE.

Lire aussi : "Le Centre fédéral face aux autres voix".

Non conservé pour l'équipe U18 du CFBB où il "n'avait pas trouvé ses marques", il estime "qu'il y a de meilleures choses à faire à Bourg-en-Bresse" où vient il de signer. Optimiste avant tout, il préfère néanmoins tirer du positif de cette expérience à l'INSEP.

"J’aurais certes plus l’occasion de m’exprimer à Bourg-en-Bresse qu’à l’INSEP mais le Centre Fédéral m’a apporté beaucoup de choses aussi comme le mental, l’appréhension des blessures car par le passé, j’ai beaucoup été j’ai toujours essayé de revenir : ça m’a fait grandir mentalement. J'ai choisi de rejoindre la JL parce que c’est le centre de formation qui m'a le plus plu quand je suis venu faire les tests et je me sens bien là-bas. Je trouve qu’il y a une bonne dynamique. Ils nous apprennent à jouer au basket, au vrai basket et non un basket robotisé. Le vrai basket pour moi, c’est quand on anticipe et qu’on s’adapte à ce que font les autres."

itw-hugo-cosse--un-parcours-corse1536074960.jpeg
Comme de plus en plus de joueurs, Hugo Cosse a choisi de ne pas aller au bout de son cursus à l'INSEP,
autrefois la voie privillégiée par tous les jeunes basketteurs.
© - photo isssue de
 sa collection personnelle.

Si le projet de jeu de Pierre Murtin laissant beaucoup de libertés aux joueurs l'a convaincu, son nouvel entraîneur est lui aussi ravi de sa venu et espère qu'il fera une "année complète" et que son corps le laissera enfin tranquille.

"Hugo est un joueur qui a un physique intéressant pour un poste extérieur. Il est complet. Il est très fort en défense, très fort dans les duels et dans le contact mais il faut qu’il trouve le juste milieu entre aller à la corne comme on dit, et essayer de jouer un peu plus à l’extérieur. On l’avait déjà bien vu l’année précédente avant qu’il ne rentre à l’INSEP, c’était l’une de nos priorités. On avait vu le personnage : le basketteur nous intéressait, le garçon nous intéressait aussi en tant qu’homme. Quand il a été libéré par l’INSEP, on s’est remis sur les rangs mais je sais qu’il avait contacté Le Mans et Cholet mais ils avaient déjà leurs effectifs au complet. Le contact qu’on avait eu il y a deux ans était un contact très paisible des deux côtés. Nous, on avait beaucoup aimé le gamin outre ses qualités de basketteur. Ça avait aussi bien marché avec la famille donc on s’est effectivement repositionné. Il est venu nous rejoindre."

Si le nouvel ailier bressan compte parmi les meilleurs joueurs de la génération 2002, pas question pour Pierre Murtin de le favoriser : il devra gagner sa place à l'entraînement.

"Nos leaders sont plus des meneurs de jeu car on a un jeu très porté dessus (avec l'école des meneurs, ndlr) mais il sera un joueur important. Comme d’autre, il faudra toujours gagner sa place, il arrive à la JL et il y a des gens déjà en place donc il n’y a aucune raison que eux subissent les conséquences. Il aura du temps de jeu, il n’y a aucun souci là-dessus. Le but, c’est que le gamin se fasse plaisir, qu’ils prennent confiance en lui car il a eu une saison compliquée l’an dernier à cause des blessures. Qu’il fasse une année complète sans trop de pépin physique et qu’il laisse parler ses compétences, son talent."

itw-hugo-cosse--un-parcours-corse1536076139.jpeg  La Jeu continue d'attirer des bons joueurs dans son centre de formation qui après Théo Rey, Johan Randriamananjara et Hugo Benitez (blessé) enregistre l'arrivé d'Hugo Cosse.
Ici, avec son trophée de MVP de la finale dans les main à côté de François Marion, Président du tournoi. © - Théo Quintard.

Encore trop irrégulier aux tirs pour déployer pleinement son potentiel

Déjà sélectionné avec l'équipe de France U15 à l'été 2017, Hugo Cosse l'a de nouveau été en cette période estivale avec les U16. Si sa génération n'a pas fini médaillée pour sa première sortie sur la scène internationale, il en garde quand même un bon souvenir. Il regrette la dépendance de son équipe à l'intérieur.

"Au début, on était bien collectivement et après à la fin, ça s’est dégradé puisqu’on a pas su s’adapter à l’adversaire, surtout au poste bas car on avait de très forts pivots et nos adversaires les ont trappés, contre la Croatie puis encore plus contre la Turquie."

Important lors des phases de poule (entre 14 et 22 minutes), il a été beaucoup moins utilisé pour les matchs couperets (entre 4 et 11 minutes). Son manque de régularité aux tirs (2,9 points à 24,1% de réussite aux tirs) lui a notamment porté préjudice.

"Il a un vrai shoot qui manque encore de constance et de régularité pour l’instant mais ce sont des jeunes joueurs, il faut qu’ils trouvent un peu de confiance. Je suppose que ce n’était pas toujours facile en équipe de France où la concurrence était rude", estime Pierre Murtin, son coach, qui n'a pas suivi en intégralité la compétition car il était en vacances à ce moment là.

Au tournoi U18 de Montaigu où la JL a gagné le titre, Hugo Cosse est déjà apparu comme un fer de lance de son équipe avec un tir plutôt fiable (13 points de moyenne) mais s'il veut participer au championnat d'Europe U18 en 2020, il se doit de progresser sur ce compartiment de son jeu. 

À Montaigu.

itw-hugo-cosse--un-parcours-corse1536075153.jpeg Après une saison peu satisfaisante au vue de son potentiel, Hugo Cosse a choisi de rejoindre le centre de formation bressan pour jouer les premiers rôles en U18 et grappiller un maximum de temps de jeu en Espoirs.
© - FIBA

10 septembre 2018 à 16:11
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching