ESPOIRS

ESPOIRS : LES DIX JOUEURS À SUIVRE EN 2020/21

Crédit photo :

Dans un championnat Espoirs plus ouvert que jamais, dix joueurs seront particulièrement à suivre en 2020/21.

 Crédit : Simon Godet, Olivier Fusy, Sébastien Grasset, Théo Quintard.

  • Poste 1, Nathan De Sousa (1,88 m, né en 2003) :

Avec Thomas Llaury - son ami et compère en équipe de France et à CB -, Nathan De Sousa représente le futur de l'institution maugeoise. Mais aussi le présent. Déjà présent régulièrement dans le groupe U21, il sera amené à avoir un rôle plus important dès cette année. Ce que Régis Boissié confirmait à nos confrères de Ouest-France. « Il sera davantage responsabilisé. C’est quelqu’un qui doit déjà montrer des choses dans le championnat U21 cette saison. » Plus fort physiquement et plus grand, le jeune Saint-quentinois au fort caractère est appelé à suppléer Léopold Delaunay, pour refaire le doublé Championnat - Trophée du Futur.

  • Poste 1/2, Kymany Houinsou (1,96 m, né en 2004) :

Fils de Samson Houinsou, le Mulhousien - également passé par Gravelines-Dunkerque et Pfastatt - est attendu comme l'un des joueurs majeurs des U21 de l'ASVEL. Ce joueur de grande taille pour son poste, bon dans la lecture de jeu et fort sur sa main droite, doit toutefois progresser sur son tir extérieur et sa main gauche. Médaillé d'argent à l'EuroBasket U16 l'été dernier avec les 2003, il est considéré comme l'un des meilleurs prospects français de la génération 2004.

  • Poste 2/1, Daryl Douala (1,91 m, né en 2004) :

Comme Killian Malwaya (2005) ou Matthew Strazel, qui s'est aujourd'hui imposé au sein de l'effectif professionnel de l'ASVEL, Daryl Douala est issu de la formation de Marne-la-Valée. Champion de France U15 en 2019, il a fini meilleur marqueur de son équipe en U18 (16,9 points de moyenne sur la première phase) alors qu'il n'était encore que U16. Peu utilisé en Espoirs l'an dernier (4 matchs), il devrait être amené à avoir de plus amples responsabilités cette saison.

  • Poste 2, Léopold Delaunay (1,94 m, né en 2001) :

Homme à tout faire des Espoirs de l'Académie Gautier CB en 2019/20 en l'abscence d'Hugo Robineau, l'arrière originaire de Jallais (à côté de Cholet) sera l'un des leaders du groupe de Régis Boissié. Le nouveau capitaine de CB, aussi polyvalent qu'indispensable aux siens, veut refaire le doublé Championnat - Trophée du Futur. « L’équipe sera peut-être moins forte que les années passées mais il y a quand même possibilité de faire quelque chose, confiait-il à Ouest-France.  Il y a toujours la même envie : on se bat tout le temps. On a vraiment une capacité à se donner à fond sur le terrain. Je me dois de montrer l’exemple afin que ça se passe du mieux possible. » 

  • Poste 2, Neftali Difuidi (1,93m, né en 2001) : 

Féroce attaquant, le meilleur attaquant du championnat Espoirs l'année dernière (18,4 points en seulement 28 minutes) avec Boulazac a signé, cet été, un contrat stagiaire avec Orléans. « Il a un solide bras et sera l'un des leaders de notre équipe espoir, expliquait Germain Castano, le coach de l'équipe première, lors de sa signature. Il possède une énorme marge de progression. » Mais pour espérer grappiller quelques minutes dès cette année en Jeep ÉLITE, il devra gagner en maîtrise tout en se montrant plus appliqué en défense.

  • Poste 3/2, Arthur Bruyas (1,97 m, né en 2000) :

Pour sa dernière année d'éligibilité en Espoirs, le natif de Saint-Étienne jouera principalement avec le groupe professionnel tout en continuant d'évoluer en Espoirs, sans toutefois s'entraîner avec les U21 ou très rarement. Titulaire pour la première fois dimanche lors de la défaite de la Chorale à la JL Bourg, ce joueur référencé en U21 (3e meilleure évaluation en 2019/20) continuera de prêter main forte à la troupe de Maxime Boire.

  • Poste 4, Clément Frisch (2,01 m, né en 2002) :

Très bon avec les U18 de Strasbourg l'an dernier (20,5 points), il s'est également fait une place dans le groupe U21 (24 minutes pour 13,5 d'évaluation). Poste 4 (amené à jouer 3 en pro), le MVP de la Coupe de France U17 2019, signataire d'un contrat stagiaire, a fait la totalité de la préparation avec le groupe professionnel. Polyvalent en attaque, il est appelé à monter en grade cette année. Lors de la victoire au Mans ce week-end, il a déjà donné le ton avec une jolie sortie à 33 d'évaluation (26 points, 11 rebonds et 2 passes décisives).

  • Poste 4, Victor Wembanyama (2,18m, né en 2004) : 

Médaillé de bronze au championnat d'Europe U16 2019 et leader de la génération 2003, Victor Wembanyama a un potentiel qui n'est plus à démontrer. Avec Nanterre 92, club qu'il a rejoint en U11, il a fait ses débuts en Jeep ÉLITE mardi dernier face à la JL Bourg, après avoir claqué 41 d'évaluation en Espoirs. Ce prospect de premier rang mondial évoluera également avec le Pôle France Basketball, grâce à une licence ASP (Autorisation Secondaire Performance). Sa présentation détaillée en vidéo est à consulter ici.

  • Poste 4, Maxime Raynaud (2,13, né en 2003) : 

Poste 4 mobile et athlétique de la génération 2003, l'ancien joueur de Charenton a rejoint Nanterre 92 cet été. Élève du prestigieux lycée Henri IV où il effectuera sa terminale cette année, il a choisi de rejoindre le cursus classique vers le haut-niveau après avoir décliné les invitations de nombreux programmes basket, comme celui du Pôle France. Fort attaquant (18,3 points de moyenne en U18 groupe A), le Parisien a un potentiel intéressant, malgré le peu d'années basket derrière lui.

  • Poste 5, Matthew Marsh (2,11 m, né en 2002) : 

Petit joyau de Penryn, l'international britannique fera le bonheur de l'ASVEL où il vient de signer un contrat stagiaire de deux ans. Passé par les Reading Rockets (Angleterre) puis par Barcelone (Espagne), il a été repéré par l'ASVEL lors de l'Adidas Next Generation Tournament de Valence. Cet intérieur fort dans l'engagement démontre ainsi la volonté du club rhodanien de s'ouvrir à l'international, après la signature de Khadim Sow en 2017.

À (re)lire sur BeBasket : "Les dix jeunes joueurs de Jeep ÉLITE à suivre en 2020-2021"

29 septembre 2020 à 15:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.