EUROBASKET 2017

"VENUE POUR UNE MÉDAILLE", L'ESPAGNE DÉJÀ TOURNÉE VERS LA TROISIÈME PLACE

Crédit photo : FIBA

Une médaille de bronze et l'EuroBasket 2017 des Espagnols serait réussi, tentent de convaincre Pau Gasol et Sergio Scariolo.

Lorsqu'on s'appelle Pau Gasol, se retrouver à disputer le match pour la troisième place dans un EuroBasket s'apparente à un échec. C'est dire la carrière internationale étincelante du pivot catalan... Meilleur marqueur de l'histoire du tournoi, le double champion NBA a participé à sept championnats d'Europe, pour cinq finales et trois médailles d'or.

Une seule fois, l'intérieur des Spurs s'est retrouvé à devoir se battre pour une médaille de bronze : en 2001, lors de son tout premier EuroBasket. Face à l'Allemagne d'un Dirk Nowitzki hors du commun (43 points et 15 rebonds), il avait cumulé 31 points et 10 rebonds afin de permettre à l'Espagne de monter sur le podium (99-90).

"Est-ce que cela me fait bizarre de devoir jouer une petite finale ?", s'interrogeait-il en conférence de presse. "À vrai dire, je me sens surtout chanceux d'avoir pu participer à quatre... non, cinq finales européennes, d'avoir pu en gagner trois. C'est assez remarquable en soi. L'année dernière, aux Jeux Olympiques, nous avons su rebondir d'une défaite en demi-finale pour jouer un match incroyable contre l'Australie afin de remporter la médaille de bronze. C'est notre objectif ici. Il faut prendre la défaite avec humilité et se préparer pour la petite finale car nous sommes chanceux de pouvoir encore repartir d'ici avec une médaille. Il faut être conscient de la valeur d'une médaille de bronze et de l'opportunité de monter sur le podium."

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le sélectionneur espagnol Sergio Scariolo a fait savoir que cette défaite en demi-finale ne marquait pas un échec pour la Roja. Tout en reconnaissant la supériorité de la Slovénie, le technicien d'origine italienne plaide pour un EuroBasket réussi en cas de médaille de bronze.

"Depuis le début, nous travaillons pour monter sur le podium. C'est un objectif qui est toujours à notre portée. Nous sommes venus pour une médaille, il nous reste encore une chance de la décrocher. Dimanche, c'est le match le plus important de la saison."

Exception faite des Mondiaux, il faut remonter jusqu'à 2005 pour trouver trace d'un podium sans la Roja. Cette année-là, sans Pau Gasol, les coéquipiers de Juan Carlos Navarro n'avaient pas existé contre la France lors de la petite finale (68-98). Mais depuis, l'Espagne a appris à se ressaisir après des défaites en demi-finales. Les exemples de l'EuroBasket 2013 (92-66 face à la Croatie) ou des Jeux Olympiques 2016 (89-88 contre l'Australie) plaident pour une remobilisation rapide des Ibériques.

À Istanbul,

16 septembre 2017 à 08:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.