EUROBASKET 2017

FORFAITS, FIDÈLES AU POSTE : QUI SERA À L'EUROBASKET ? (GROUPE D)

Crédit photo : Sébastien Grasset

Ces dernières semaines, une épidémie de forfaits touche les nations participant à l'EuroBasket. Quelles stars seront tout de même au rendez-vous ? La LNB sera-t-elle bien représentée ? On fait le point (non exhaustif) sur les absents et les présents. Dernier groupe passé au crible, le D.

Serbie

Absents :
- Nikola Jokic (Denver Nuggets). L’une des révélations de la saison en NBA, auteur de 16,7 points, 9,8 rebonds et 4,9 passes décisives de moyenne par match. Cet intérieur à l’ancienne, les pieds dans le bitume mais des mains en or, reste aux États-Unis pour préparer l’exercice à venir. 
- Milos Teodosic (Los Angeles Clippers). C'est l'un des plus gros forfaits de cet Euro (photo). Lui qui a l'habitude de briller lors des compétitions FIBA doit renoncer à cause d'une blessure chronique. Une décision prise en accord avec la fédération serbe et les Clippers, son nouvel employeur. On regrettera que son absence intervienne l'été où le génial meneur décide enfin de sauter le pas et de rejoindre la NBA. De là à y voir un lien de cause à effet ? Un coup dur de plus pour une sélection également privée de Nemanja Bjelica (Timberwolves) et Miroslav Raduljica (Jiangsu Dragons). 

Présent :
-  Bogdan Bogdanovic (Sacramento Kings). La pépite serbe. Après avoir été désigné deux fois de suite meilleur jeune de l’Euroleague, il a cette saison remporté le trophée avec le Fener et terminé dans le meilleur cinq. Il était temps pour lui de franchir l'Atlantique et de rejoindre la NBA. Avec 36 millions sur trois ans, il est devenu cet été le rookie le plus cher de la NBA.  

Russie

Absent :
- Sergueï Karassev (Zénith Saint-Pétersbourg). Après avoir échoué à s’imposer en NBA (aux Cavs puis aux Nets), le jeune ailier est rentré au pays. Avec réussite, puisqu’il tournait cette saison à 12,8 points de moyenne en Eurocup. Il était attendu comme une force de frappe pour sa sélection. Malheureusement, il s’est blessé à l’épaule au tout début de la préparation.

Présent :
- Alekseï Shved (Khimki). MVP de la VTB league (devant Nando de Colo s’il vous plaît) et de l’Eurocup (22,1 points, 4 rebonds et 5,2 passes décisives). Le joueur passé par la NBA (Wolves et Knicks notamment), basketteur le mieux payé d’Europe il y a deux saisons, sera le leader des Russes à l’EuroBasket.

Belgique

forfaits--fideles-au-poste---qui-sera-a-l-eurobasket----groupe-d-1503681093.jpegQuentin Serron, l'un des joueurs importants des Lions belges. Ici sous les couleurs de Gravelines.
Photo Sébastien Grasset.

 Présents :
- Quentin Serron (Gravelines-Dunkerque). Blessé à l’épaule avec les Lions belges l’été dernier, l’arrière du BCM a été écarté des parquets pendant six mois. Revenu au jeu en février, il a retrouvé petit à petit à son niveau et a signé deux rencontres à 21 et 18 d’évaluation en toute fin de saison.
- Pierre-Antoine Gillet (Chalon-sur-Saône). Le triple champion de Belgique (une fois avec Liège, deux avec le BC Ostend) a rejoint Chalon cet été. Pilier de la sélection, cet Euro sera l’occasion de le découvrir pour les fans de l’Élan. 

Lettonie

 Présent :
- Kristaps Porzingis (New-York Knicks). Le géant letton (2,21 m, 22 ans) va enfin faire ses débuts avec l’équipe A. Absent à l’Euro 2015, où sa sélection avait buté sur les Bleus en quart-de-finale, Porzingis sera l’une des attractions de cet Euro. Cette saison, sa deuxième en NBA, il tournait à 18,1 points, 7,2 rebonds et 2 contres de moyenne.

Turquie

forfaits--fideles-au-poste---qui-sera-a-l-eurobasket----groupe-d-1503681194.jpegBobby Dixon, alias Ali Muhammad, de la Pro B à l'Euroleague en passant par la sélection turque.
Photo Sébastien Grasset.

Absents :
- Ersan Ilyasova (Atlanta Hawks). Exténué par une année partagée entre trois franchises NBA, l'ailier-fort ressent le besoin de se reposer. Il tournait à 13,1 points et 5,9 rebonds cette saison. Un coup dur pour la Turquie, qui évoluera devant son public mais devra aussi se passer d’Omer Asik (New Orleans Pelicans).

Présents :
- Furkan Korkmaz (Philadelphie Sixers). Jeune (20 ans) et longiligne arrière, drafté par les Sixers en 2016, il est resté progresser en Europe cette saison. Sous les couleurs de Banvit, il a été finaliste de la Ligue des Champions, compétition dont il a été élu meilleur jeune (10,4 points dont 48,8% à 3-points, et 4,1 rebonds). Il va faire le saut vers la grande ligue après l’Euro. Tout comme Cedi Osman (Cleveland Cavaliers). Les deux jeunes représentent les espoirs futurs - et déjà présents - de leur sélection.
- Bobby Dixon (Fanerbahçe). L'ancien joueur de Pro B (Saint-Étienne) et Pro A (Le Mans et Dijon notamment) a fait du chemin. Un chemin qui l'a mené cette saison à la victoire en Euroleague avec le Fener. Naturalisé sous le nom d'Ali Muhammad, il est l'un des hommes forts de sa sélection. Il a signé un tir de la gagne lors d'un match de préparation.

Grande-Bretagne

Absent :
- Myles Hesson (sans club). Ce poste 4 fuyant, auteur de deux solides saisons en Pro A (à Dijon puis Gravelines) s’est gravement blessé à l’entraînement en février. Il aurait pu être l’un des leaders de sa sélection à l’Euro, mais il ne sera pas remis à temps. Des problèmes de santé qui ont dissuadé Nanterre, qui avait pourtant annoncé son arrivée, de l’engager.

Présents :
- Andrew Laurence (Châlons-Reims). Le meneur du CCRB (6 points et 2,5 passes décisives de moyenne en Pro A) a déjà deux EuroBasket au compteur (2011 et 2013), et a également participipé aux JO 2012 à Londres. Il sera accompagné du nouveau joueur de Saint-Vallier, Eric Boateng, deuxième représentant des championnats français avec la sélection britanique. 

Retrouvez aussi :
- Les principaux joueurs absents / présents dans le groupe A.
- Les principaux joueurs absents / présents dans le groupe B.
- Les principaux joueurs absents / présents dans le groupe C.

25 aout 2017 à 20:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.