EUROBASKET 2017

L'ESPAGNE ÉCRASE LA REPUBLIQUE TCHÈQUE

Crédit photo : Fiba Europe

En patronne, la Roja a écrasé la République Tchèque. Dans le sillage d'un grand Pau Gasol, Sergio Scariolo et ses hommes n'ont laissé aucune chance à leur adveraire (93-56).

Après le Monténégro, c'est la République Tchèque qui n'a rien pu faire face au rouleau compresseur espagnol. La victoire hier face à la Roumanie aurait pu donner de la confiance aux coéquipiers de Tomas Satoransky (8 points à 3/12 aux tirs), mais à l'image de son leader, les Tchèques ont très vite été ramenés à la raison par les hommes de Sergio Scariolo. 

Pau Gasol en balade 

Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les Espagnols ont développé comme hier un basket proche de la perfection. Sous l'impulsion de Ricky Rubio (17 points et 5 passes décisives), l'Espagne a bouclé l'affaire en 10 minutes (33-14 10e). A la mi-temps, la République Tchèque accusait déjà un retard de 33 points (56-23).

Rarement Pau Gasol et sa bande ont semblé dominer aussi facilement leurs adversaires. La légende du basket espagnol, qui en moins de 20 minutes a marqué 26 points (22 à la pause) et pris 8 rebonds, n’a pas donner l'impression de forcer.

Avec 8 points et 9 rebonds, l'autre merveille de la famille Gasol non plus n'a pas forcé son talent. Le principal danger de cette équipe vient de son secteur intérieur. Que ce soit avec Pau ou Marc et maintenant Willy Hernangomez ou son frère Juancho, l'Espagne n'a pas d'équivalent en Europe... et dire qu'il manque le naturalisé, qu'il soit Ibaka ou Mirotic.

Cap sur la Hongrie pour Tomas Satoransky et ses coéquipiers

Seul Martin Kriz (11 point) a pu marquer plus de 10 points pour les Tchèques. Mais Satoransky et sa bande savent très bien que ce n'est pas contre l'Espagne que se joue leur qualification pour le second tour. Le rendez-vous de lundi, face à la Hongrie est très important. Une victoire et la porte des huitièmes de finale s'ouvrirait à eux. Qu'ils se rassurent, ils ne joueront pas Pau Gasol et l'Espagne tous les jours. 

 

02 septembre 2017 à 19:53
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.