EUROBASKET 2017

LES FRÈRES GASOL, SEIZE ANS DE DOMINATION

Crédit photo : FIBA

A 37 et 32 ans, Pau et Marc Gasol restent inarrêtables sur la scène internationale. 

Certains ont espéré que c'était peut être fini. Qu'à 37 ans, Pau arrêterait de martyriser les intérieurs adversaires et de rafler les titres. Mais non, l'aîné des Gasol a beau approcher la quarantaine, être moins flamboyant en NBA, il est toujours dominant en contexte FIBA. Marc, lui, est encore dans la force de l'âge. A 32 ans, le cadet est le parfait complément de Pau, et nul doute qu'il est prêt à reprendre le flambeau du leadership si Pau prenait sa retraite internationale.

Honneur aux anciens, commençons par nous intéresser à Pau. Sur cet Euro, le double champion NBA (2009-2010 avec les Lakers) tourne à 16,2 points, 7,7 rebonds et 3 passes décisives pour 20,7 d'évaluation en 25 minutes de jeu. Willy Hernangomez a beau piétiner d'impatience en attendant que son tour vienne, Pau prouve qu'il est toujours indéfendable au poste 4 ou 5 lors d'un tournoi FIBA. Et si sa moyenne de points à l'Euro est la plus faible de sa carrière internationale, il se rend indispensable autrement, en assurant par exemple sa meilleure moyenne à la passe.

Un palmarès sans égal

Pau est surtout resté le leader incontestable d'une fantastisque génération espagnole, qui marche sur tout ou presque depuis le début des années 2000. En 2001, il était déjà là, croquant le bronze européen en tournant à 17,3 points et 9,7 rebonds à seulement 21 ans. 16 ans plus tard, il s'est laissé pousser la barbe et a entre-temps accumulé un incroyable palmarès : 1 titre mondial, 3 titres européens et 2 médailles d'argent olympique. En 13 étés passés en sélection, il cumule en moyenne 20,6 points, 8 rebonds et 1,8 passe. Et il vient de devenir le meilleur marqueur de l'histoire de l'Euro. Un monstre.

Moins prolifique que son aîné, Marc Gasol reste néanmoins l'un des cadres de la Roja. Plus scoreur en NBA, où il tournait la saison passée à 19,5 points, il est en sélection l'indissociable lieutenant de Pau. Depuis le début de l'Euro, il vaut en moyenne 12,1 points, 7,3 rebonds, 2,3 passes décisives et 1,7 contre. Très gros défenseur (le meilleur de l'année en NBA en 2013), ses stats sont moins rutillantes mais la domination est bien une affaire de famille.

Quand s'arrêteront-ils ?

Son palmarès est aussi un poil moins conséquent, puisqu'il n'a commencé qu'en 2006 avec la Roja, et qu'il était absent en 2015. Mais à 32 ans, celui qui sort de sa meilleure saison NBA a encore de très belles années devant lui. Son carton contre l'Allemagne a, si besoin, rappelé à tous qu'il n'était pas simplement "l'autre Gasol". L'Euro étant désormais organisé tous les quatre ans, cette édition est peut-être sa dernière chance de soulever un trophée avec son frangin, avant que Pau ne prenne sa retraite internationale. Même si on ne serait pas supris si ce dernier décidait de pousser jusqu'en 2019 (mondial en Chine) ou 2020 (JO de Tokyo). Il aurait alors 39 ans. Mais s'il est toujours dominant, il aurait tort de s'en priver. 

À Istanbul,

14 septembre 2017 à 09:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.