EUROCUP

-28 : LE NAUFRAGE DE LA JL BOURG À PODGORICA

Crédit photo : EuroCup

En ouverture du Top 16 de l'EuroCup, la JL Bourg a été emporté par une déferlante à Podgorica. Largement vaincus (80-108), les hommes de Savo Vucevic vont devoir cravacher s'ils veulent espérer voir les quarts de finale de la compétition.

Il faut reconnaître à la JL Bourg une forme de constance remarquable dans la perméabilité défensive : 26 points encaissés dans le premier quart-temps, 29 dans le deuxième, 29 aussi dans le troisième et encore 24 dans le dernier alors que Podgorica avait déjà pratiquement l'esprit à sa prochaine échéance… La barre des 60 points atteinte à la 21e minute, celle des 80 points à la 28e minute et le 100e point marqué à un peu moins de quatre minutes du buzzer final. Bref, au sein de la capitale du Monténégro, l’équipe bressane a été giflée (80-108) et elle peut tout aussi bien s'en prendre à elle-même que se dire que le Buducnost était intouchable ce soir (70% de réussite aux tirs !), quoiqu'il arrive.

Opération portes ouvertes

Elle est d'abord la première coupable puisqu'elle a laissé son hôte s'installer confortablement dans la partie. Incapable d'endiguer le jeu rapide monténégrin, à la limite du ridicule défensivement sur les pick and rolls entre Justin Cobbs (8 points et 10 passes décisives) et Willie Reed (16 points), la JL s'est retrouvée dans les cordes d'entrée de jeu (26-17, 10e minute). Découvrant de nouvelles hauteurs avec le Top 16 de l'EuroCup, l'équipe surprise de la phase régulière aurait bien eu besoin d'un guide expérimenté mais même Zack Wright, censé assumer cette responsabilité, tâtonnait allègrement en première mi-temps. Si bien que la courte embellie du début du second quart-temps ne fut qu'un éphémère trompe-l'œil (un 10-0 pour mener 27-26, avant de se retrouver à 41-55 à la mi-temps). De quoi paradoxalement mettre en valeur l'importance défensive de l'axe 1-5 formé par Kadeem Allen et Alen Omic, entre un meneur très fort sur l'homme et la tour de contrôle slovène. Des absences que les qualités offensives d'Ivan Buva, plutôt intéressant pour quelqu'un ayant découvert sa nouvelle équipe 24 heures plus tôt (16 points à 8/14 en 25 minutes), ne pouvaient faire oublier seules.

Donc oui, la JL Bourg est d'abord à blâmer mais même avec une prestation plus digne, rien ne dit qu'elle aurait eu une chance de revenir des Balkans avec la feuille de match en poche. Certes mis en confiance après s'être vu dérouler le tapis rouge, le Buducnost Podgorica a évolué sur un nuage tout au long de la rencontre, développant une merveille de jeu collectif et enfilant les shoots lointains comme des perles (13/19 de loin, dont une incroyable série de 12/13 !). À cet égard, leur troisième quart-temps fut exceptionnel, presque insolent : les coéquipiers de l'infernal Amadeo Della Valle (15 unités au scoring) − qui prend décidément un malin plaisir à torturer les équipes tricolores − ont marqué sur leurs sept premières possessions et ont shooté à 100% de loin (5/5). Injouables, tout simplement. « Notre jeu offensif a été assez génial », apprécie Nikola Ivanovic (17 points, 7 passes décisives et 3 interceptions pour 28 d'évaluation. « Nous avons partagé le ballon et joué intelligemment pour trouver beaucoup de positions faciles et de tirs ouverts. C'est vraiment une première sortie idéale dans ce Top 16. »

Et après Justin Cobbs, Milos Teodosic...

Soit tout le contraire de la JL Bourg qui a déjà largement plombé ses chances de qualification dans un groupe où la seconde place semblait, avant même l'entre-deux, être l'horizon le plus plausible derrière l'ogre bolonais. Découragés, démotivés et/ou déconcentrés, les Burgiens ont lâché dans le money-time et ont vu l'écart gonfler jusqu'à 30 unités (78-108, 39e minute), avant que Wright n'inscrive le dernier panier de la soirée. En somme, il semble déjà utopique d'espérer terminer devant Podgorica en cas d'égalité entre les deux équipes. Et dire que mercredi prochain, après n'avoir pas su trouver la solution sur Justin Cobbs en pick and roll, c'est Milos Teodosic et la Virtus Bologne qui sont annoncés à Ékinox... Mais dans ce Top 16, à chaque semaine suffit sa peine.

12 janvier 2021 à 22:01
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.