EUROCUP

BATTUE PAR KAZAN, L'ASVEL EST PASSÉE TOUT PRÈS D'UN GRAND BONHEUR

John Roberson
Crédit photo : EuroCup

Les Villeurbannais se sont inclinés mercredi soir après prolongation contre l'UNICS Kazan (77-83) à l'Astroballe. Les joueurs de TJ Parker sont pourtant passés tout près d'une victoire qui les aurait qualifiés pour les quarts de finale de la compétition. 

Le bonheur d'une qualification pour les quarts de finale était tout proche mais l'ASVEL devra attendre une semaine de plus. Peut-être même que les Rhodaniens s'en mordront les doigts très longtemps car s'imposer mercredi prochain sur le parquet de Reggio Emilia sera tout sauf une mince affaire. 

Face à Kazan ce mercredi à l'Astroballe, le match a été très serré, tendu même. Au 17-9 infligé par l'ASVEL dans le premier quart-temps, les Russes ont répondu par un 20-11 dans le deuxième acte pour rejoindre les vestiaires avec un petit point d'avance (28-29). 

Le troisième quart-temps ? On ne peut plus équilibré avec un 23-23 qui a bien montré que la différence entre les deux équipes était minime. Pour rappel, Kazan s'était imposé au match aller de seulement quatre points (88-84). 

Dans le dernier quart-temps, les Villeurbannais ont longtemps mené les débats, disposant même de 7 points d'avance (61-54) à un peu plus de cinq minutes du buzzer. Mais Kazan n'a rien lâché (car une défaite aurait éliminé le club russe de la compétition) et a fini par égaliser dans la dernière minute sur un panier d'un habitué de la Pro A, un certain Jamar Smith, passé par Limoges lors de la saison 2014-2015. Le momentum était passé pour l'ASVEL qui allait finalement baisser pavillon lors de la prolongation pour s'incliner 77-83. Frustant forcément !

Au niveau des statistiques, dur de mettre un joueur en valeur. John Roberson a certes scoré 17 points mais il a été assez maladroit (seulement 5/16 aux tirs). Avec ses 10 rebonds, Alpha Kaba a été précieux dans la raquette. Au niveau des déceptions, AJ Slaughter a été une nouvelle fois en-deça de ce qu'on peut attendre de lui. S'il a inscrit neuf lancers-francs, il termine la partie avec un calamiteux 0/13 aux tirs (dont 0/7 à 3-points). Difficile à croire pour celui qui devait être l'un des leaders offensifs de l'ASVEL cette saison.

En face, Jamar Smith s'est régalé avec ses 26 points (à 13/19 aux tirs). 

Avant la dernière journée, trois équipes peuvent donc se qualifier pour les quarts de finale : l'ASVEL, Kazan et Reggio Emilia. Ne disposant pas du point-average sur Kazan, les Rhodaniens n'ont pas d'autres choix que de gagner en Italie pour voir les quarts de finale. Compliqué mais pas irréalisable.

31 janvier 2018 à 22:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
FABIEN DÉZÉ
Fabien Dézé
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.