EUROCUP

BOURG : UNE DÉFAITE HONORABLE FACE À PODGORICA, BANGALY FOFANA ESPÉRÉ

Crédit photo : Jacques Cormarèche

Avec seulement six professionnels valides, la JL Bourg a tenu la dragée haute au Buducnost Podgorica mais n'a pas pu engranger sa première victoire du Top 16 (89-92). Un match engagé, disputé sous les yeux de Bangaly Fofana qui va venir s'entraîner avec l'équipe de Savo Vucevic en vue de potentiellement remplacer Thibault Daval-Braquet.

Pendant 38 minutes, rien ne semblait indiquer que la JL Bourg  (sans Miller-McIntyre, Andjusic, Asceric, Omic et Daval-Braquet) s'époumonnait à six professionnels, renforcés par un intermède de sept minutes de Vuk Vucevic en première mi-temps, face aux dix joueurs du Buducnost Podgorica. Zachery Peacock avait retrouvé ses habits de MVP (29 points à 10/16, 6 rebonds et 2 passes décisives), Thomas Scrubb montrait que sa mononucléose n'était plus qu'un mauvais souvenir (20 points à 9/12, 5 rebonds et 3 passes décisives), les Bressans jouaient intelligemment et ralentissaient au maximum le jeu...  Et même si la défense de zone n'était que parcimonieusement efficace, cette solidarité suffisait pour grandement faire trembler le Buducnost, pourtant dans l'obligation absolue de gagner afin de continuer à ambitionner défier l'AS Monaco en quart de finale. Et puis, seul en contre-attaque à moins de 120 secondes du buzzer final alors qu'il pouvait ramener le score à 88-90, Zack Wright en a trop mis sur son lay-up. L'issue de la rencontre aurait-elle pu être différente si l'Américano-Bosnien n'avait pas gaspillé une telle munition ?

Peu importe finalement, vaincue 89-92 et passée à un shoot d'une prolongation, la JL Bourg s'en formalisera assez peu. Sûrement peut-être moins d'ailleurs que le Cedevita Olimpija Ljubljana qui espérait s'éviter un 1/8e de finale au Monténégro mardi prochain et qui comptait sur un succès de la Jeu. Les Burgiens voulaient sauver l'honneur au cours de ce Top 16 et si une victoire aurait évidemment fait meilleur genre, ils peuvent quitter l'EuroCup la tête haute, avec un vrai sentiment de réussite pour une première saison à l'échelle continentale. Et pourquoi pas rêver de quitter la scène avec fracas la semaine prochaine, en infligeant à Bologne sa première défaite européenne de la saison ? Avant, il y aura la réception de Nanterre où Savo Vucevic récupèrera nombre de joueurs : Danilo Andjusic, Alen Omic (préservé en dernière minute) et peut-être aussi Luka Asceric, touché à la cheville.

Bangaly Fofana prêt à jouer d'ici un mois ?

Par ailleurs, dans le huis-clos d'Ékinox, même malgré le masque, la présence d'un visage bien connu n'est pas passée inaperçue. Ainsi, Bangaly Fofana (2,13 m, 31 ans) avait pris place aux côtés de Thibault Daval-Braquet, victime d'une rupture des ligaments croisés un mois plus tôt. Afin de le remplacer pour le reste de la saison ? C'est l'idée, mais rien n'est encore acté pour l'instant. Interrogé, le représentant de Fofana nous a indiqué que son client était parti poursuivre sa rééducation à Bourg-en-Bresse et qu'il allait prendre part aux entraînements de l'équipe dans la perspective de peut-être s'y engager jusqu'au mois de juin.

Joueur incontournable des glorieuses heures strasbourgeoises du milieu de la décennie, dont l'épopée européenne de 2016 où il avait été héroïque en finale de l'EuroCup face à Stéphane Lasme, ensuite vainqueur de la Leaders Cup 2017 avec Zack Wright et l'AS Monaco, l'ancien pivot de l'ASVEL a progressivement perdu de son impact, ralenti par un genou récalcitrant qui a nécessité trois opérations, la dernière au printemps 2020, à l'aube du confinement, alors qu'il sortait d'une saison délicate avec Gravelines-Dunkerque. Constamment gêné par une douleur, le Francilien tournait à 2,1 points et 2,8 rebonds en 11 minutes de moyenne sous les couleurs du BCM.

Un an après être passé sur le billard, Bangaly Fofana n'est pas encore apte à jouer mais espère l'être d'ici trois à quatre semaines. Un mois, c'est pile le temps que va lui laisser la JL Bourg a indiqué Julien Desbottes au Progrès. S'il est déclaré bon pour le service début avril, il sera engagé en tant que remplaçant médical de Daval-Braquet. Moins aérien qu'à sa grande époque alsacienne, où il était aussi incroyablement mobile, le champion de France 2009 pourrait toutefois se révéler d'une aide précieuse dans le secteur défensif, déserté depuis la blessure d'Alen Omic (91 points de moyenne encaissés en 2021), tant ses capacités de dissuasion étaient au-dessus de la moyenne.

bourg---une-defaite-honorable-face-a-podgorica--bangaly-fofana-espere1614814095.jpeg
Bangaly Fofana dans les travées d'Ekinox ce mercredi soir

04 mars 2021 à 00:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.