EUROCUP

EN DÉMONSTRATION CONTRE BURSASPOR, LA JL BOURG SE RELANCE

Crédit photo : Jacques Cormarèche

Lanterne rouge de son groupe d'EuroCup avant cette 6e journée, la JL Bourg a superbement entretenu ses espoirs de qualification pour les 1/8e de finale en atomisant Bursaspor (95-65). Sa deuxième victoire continentale de la saison lui permet de revenir à hauteur de son adversaire du soir et de Venise, battu par Valence.

Vidéos d'avant-match avec Laurent Legname dans le rôle du Professeur, reproduction de l'univers de la série "La Case de Papel" sur le parvis d'Ékinox, salariés du club tous habillés avec la combinaison rouge des voleurs de la Banque d'Espagne : la JL Bourg avait axé toute sa communication sur cette soirée autour de la célèbre production espagnole de Netflix et promettait un braquage à son public. Mais le problème, pour s'en tenir au scénario annoncé par le club, c'est qu'il n'y avait rien à braquer ce mardi tant Bursaspor fut d'une faiblesse confondante tout au long de la rencontre. « Le match était terminé après cinq minutes », pestait l'entraîneur turc Dusan Alimpijevic, l'œil noir, pressé de se débarasser de ses obligations médiatiques. « Nous n'étions pas ici, pas agressifs, nous n'avons pas joué au basket. »

jl---bursa1638913487.jpeg
Roos qui s'envole, Hayes qui se frustre : image symbole de la soirée à Ékinox
(photo : Jacques Cormarèche)

Contraste saisissant avec une JL Bourg qui a livré une première mi-temps éblouissante, certainement sa meilleure de la saison, dans le sillage d'un Axel Julien intenable (11 points à 100% à la pause, 16 unités à 6/8 et 3 passes décisives au final). De l'adresse (7/12 à trois points), du jeu collectif (14 passes décisives), de la défense : il y avait presque de tout. « Notre première période a été très bonne défensivement, et nous l'avons validé offensivement par du très bon basket », acquiesce Laurent Legname. « Il y a eu du jeu rapide, de l'alternance intérieur - extérieur, de l'adresse... On a bien fait vivre la balle et c'était très bien. » À tel point que l'écart a atteint les 30 points dès le deuxième quart-temps (49-19, 18e minute)... Soit un gouffre abyssal entre les deux équipes, incarné par la différence à l'évaluation (75-20 au moment de regagner les vestiaires).

« Je retrouve une équipe que j'aime »

Hormis un intervalle de cinq minutes où l'avance a chuté de 38 à 20 points (de 78-40 à 85-65), les Bressans ont su maintenir la pression en seconde période et sensiblement poursuivre sur le même rythme, à l'image de cette action magnifique de la 27e minute, où les cinq joueurs ont touché la gonfle avant que Maxime Courby ne trouve la cible dans le corner, avec trois ricochets heureux du cercle. Appréciable pour le panier-average (95-65, score final) dans un groupe où la Jeunesse Laïque était jusque-là en difficulté, seule dernière après cinq journées avec une seule victoire au compteur. « C'était un match important pour le classement », confirme l'entraîneur burgien, satisfait de voir les siens revenir à hauteur de Bursa et Venise (2v-4d). Toutefois, personne ne lui fera évidemment dire que son équipe est définitivement lancée après un début de saison poussif, tant certains paramètres peuvent être fluctuants (comme les 62% de réussite longue distance). Mais tout de même, certains signes ne trompent pas − l'intensité défensive en premier lieu, les 24 passes décisives aussi − et cela donne désormais deux copies convaincantes pour les coéquipiers de Pierre Pelos (20 points à 6/9 et 7 rebonds pour 28 d'évaluation en 28 minutes) depuis la trêve internationale. « J'ai apprécié la continuité avec le match de Paris (93-70) », souligne Laurent Legname. « Nous sommes sur le bon chemin. Les joueurs ont peut-être pris conscience qu'il fallait travailler plus, intégrer plus de choses.  Je retrouve une équipe que j'aime, avec de l'investissement défensif, du jeu collectif en attaque et de la consistance des deux côtés du terrain. Pour le coach que je suis, c'est bien de voir ça. » Cela tombe à pic, Jean-Denys Choulet a tenu exactement le même discours samedi dernier à l'issue de la victoire roannaise à Nanterre. Voilà qui promet pour l'opposition vendredi dans la Loire, avant que les Bressans ne prennent la direction d'Ulm mardi prochain pour tenter de décrocher leur première victoire à l'extérieur en EuroCup. Qui aurait certainement, là, beaucoup plus les allures d'un braquage...

À Bourg-en-Bresse,

07 décembre 2021 à 22:49
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.