EUROCUP

FACE À TRENTE, NANTERRE ENCHAÎNE UNE DEUXIÈME DÉFAITE

Crédit photo : Claire Macel

Troisième match d’EuroCup et deuxième défaite pour Nanterre face aux Italiens de Trente (65-71).

Cette édition d’EuroCup démarre mal pour Nanterre. Victorieux lors de la réception du club croato-slovène du Cedevita Olimpija Ljubljana (80-76), les Nanterriens ont connu deux défaites consécutives depuis. D’abord mit en échec à Gran Canaria (94-82) lors de la deuxième journée, les Vert et Blanc ont subi la loi de Trente (65-71), bien que l’équipe italienne n’arrivait pas dans une confiance totale dans les Hauts-de-Seine avec un bilan de trois défaites en trois matchs de Serie A mais 2 victoires en EuroCup.

Mais le salut des Italiens est passé par leur défense et leur dureté physique. Bien partis grâce à une belle réussite globale aux tirs et une bonne défense (24-13, 10e), les hommes de Pascal Donnadieu ont ensuite passé un sale moment dans le deuxième acte en raison d’un collectif disparu, de nombreux un contre un et une équipe de Trente plus présente sur l’homme. Résultat des courses, les Transalpins menaient d’une courte tête à la pause (35-36, 20e). Ensuite, Nanterre s’en est remis aux exploits individuels de Chris Warren (13 points) et d’Isaïa Cordinier (19 points) pour rester au contact de Trente. Car certains joueurs n’ont pas répondu présent - et ce n’est pas la première fois - comme Février, Buycks ou encore Berhanemeskel (3 points à eux trois). Tyler Stone, lui, insistait beaucoup trop à 3-points (3/12), sans varier son jeu. Le meneur portoricain Gary Browne, bloqué à 14 points à la pause, s’est chargé de plier le match en inscrivant deux paniers décisifs pour son équipe, portant son total à 18 unités. Trente s’imposait donc 65-71 dans les Hauts-de-Seine.

Cette deuxième défaite en trois journées d’EuroCup pour Nanterre montre qu’il y a encore beaucoup de travail collectif à mener. Limité à 41 points en 30 minutes, les Franciliens n’ont pas répondu au défi physique imposé par Trente. Et certains joueurs vont devoir hausser leur niveau pour que Nanterre puisse exister en Coupe d’Europe et ne pas faire perdre patience à Pascal Donnadieu. 

À Nanterre,

13 octobre 2020 à 23:53
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.