EUROCUP

L'ASVEL DÉMARRE LE TOP 16 PAR UNE VICTOIRE CHEZ LE LOKOMOTIV KUBAN

Alpha Kaba ASVEL 201819 EuroCup 1
Crédit photo : EuroCup

L'ASVEL démarre le Top 16 de l'EuroCup de la meilleure des manières : par une victoire 67-65 chez le Lokomotiv Kuban Krasnodar, le favori du groupe F.

Pas de trêve pour l'ASVEL et pas de laisser-aller non plus. Ce mercredi, ils jouaient chez le Lokomotiv Kuban Krasnodar, grand favori du groupe F du Top 16 de l'EuroCup, et même parmi les favoris tout court de la compétition. Et les hommes de Zvezdan Mitrovic, qui faisaient pourtant sans Charles Kahudi, ont réalisé un gros coup en s'imposant en Russie 67 à 65.

Kaba et Lighty font la différence

Auteurs d'une très grosse défense, les Rhodaniens n'ont perdu qu'un quart-temps, le troisième, d'un seul point (18-17), signe de leur régularité sur la rencontre. Si Miro Bilan a souffert (0 d'évaluation en 17 minutes), Alpha Kaba (16 points à 8/13 aux tirs, 13 rebonds, 4 contres, 2 interceptions et 4 fautes provoquées pour 26 d'évaluation en 25 minutes) a été exceptionnel sur cette rencontre, spécifiquement en fin de match. Enorme dans l'engagement des deux côtés du terrain, il est allé chercher 9 des 22 rebonds offensifs (!) de son équipe qui a tiré 10 fois de plus que les locaux (64 tirs tentés contre 54). Les ballons grattés par David Lighty (15 points à 5/9, 3 rebonds, 3 passes décisives, 3 interceptions et 4 ballons perdues pour 16 d'évaluation en 28 minutes), qui lui ont offert 5 points sur jeu rapide, ont également contribué à faire la différence dans un dernier quart-temps très fermé (13-16). A 61-67 à l'entame de la dernière minute, l'ASVEL n'a plus réussi à marquer et Krasnodar a eu deux occasions d'égaliser ou passer devant. Mais après un stop (encore signé Kaba) suivi d'un cafouillage, Vitaly Fridzon a eu un tir à 3-points ouvert, qu'il a manqué.

Cette victoire, alors que l'ASVEL a fait preuve de maladresse (42,2% de réussite aux tirs) notamment à 3-points (3/14), signifie beaucoup de la potentialité de l'équipe dans cette compétition, alors même qu'elle doit rétingrer Kahudi et accueillir Ajinça dans les semaines à venir. La présence de Théo Malédon sur le terrain tout le dernier quart-temps - alors même que Mantas Kalnietis est resté longtemps assi sur le banc lors de cette période -, parfois à côté d'autres U23 (Kaba et Noua, auteur de 13 points) en dit long sur la cohérence du projet villeurbannais. On en redemande.

02 janvier 2019 à 20:41
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.