EUROCUP

LES BELLES PROMESSES DE KILLIAN HAYES (ULM), EN VISITE À MONACO

Killian Hayes
Crédit photo : EuroCup

C’est une année cruciale pour Killian Hayes en vue de la Draft 2020. Le jeune espoir français, exilé en Allemagne, était confronté à un beau défi ce mercredi soir face à Monaco en EuroCup.

A Monaco,

A chaque perte de balle ou mauvais choix, il est tout de suite soutenu. Ses coéquipiers, surtout Zoran Dragić, viennent l’encourager pour qu’il passe vite à autre chose. Killian Hayes est un diamant à polir. Après un été agité où il a tout fait pour quitter Cholet, son club formateur, afin de rejoindre une équipe évoluant en Coupe d'Europe, le jeune joueur de 18 ans évolue dans un environnement sain.

Titulaire sur chacune de ses sorties depuis le début de la saison, Killian Hayes profite d’une belle exposition. Le match de ce mercredi soir face à Monaco, l’un des prétendants au titre cette saison en EuroCup, était l’occasion de se montrer.

Un test réussi dans l’ensemble. Avec 15 points (à 4/8 aux tirs de champ et 6/6 aux lancers) et 4 passes décisives (pour 5 pertes de balle) en plus de 26 minutes, le Français s’est illustré. Mais certaines séquences de jeu lui ont rappelé que le chemin est encore long. Il a également pu compter sur Jaka Lakovič pour éviter tout excès de confiance. Le coach de Ulm lui donne les clés en attaque, mais le remet dans le droit chemin quand cela est nécessaire.

Une bonne gestion du pressing tout terrain de l’ASM

Face à la défense tout terrain de la Roca Team, Killian Hayes s’est montré très à l’aise en première mi-temps. Sa capacité à accélérer rapidement lui a ouvert de nombreuses portes. Une fois débarrassé de son vis-à-vis, il est difficile de l’arrêter sans faire de faute tant son contrôle de balle est fort sur sa main gauche.

Quand la défense monégasque le laissait seul, il a pu monter au lay-up facilement. Mais si son shoot est contesté, Killian Hayes manque de finition au contact. C’est un domaine à améliorer pour être plus efficace, provoquer plus de fautes et ainsi obtenir plus de lancers-francs.

En seconde période, Saša Obradović a décidé de mettre deux joueurs sur lui. Killian Hayes a parfois fait le bon choix en trouvant rapidement un coéquipier, mais a pris également de mauvaises décisions en gardant trop longtemps le ballon.

Sur jeu placé, le fils de DeRon Hayes a souvent cherché la passe en première intention. En revanche, il a montré qu’il pouvait s’exprimer aussi en un-contre-un face à un défenseur du niveau de Dylan Ennis. Ci-dessous, c’est Dee qui Bost est pris de vitesse par le premier pas impressionnant du français.

S’il excelle sur les pénétrations main gauche, il alterne avec des changements de rythme pour surprendre son adversaire. Un élément de sa palette technique qu’il n’a utilisé que trop peu pour diversifier son jeu face à l’ASM.

L’ancien de Cholet a une nouvelle fait apprécier sa vision du jeu. A 18 ans, il fait régulièrement le bon choix, en lisant très bien les systèmes adverses. Un atout appréciable pour ses coéquipiers à l’image d’Andreas Obst : « Killian a beaucoup de skills pour un jeune joueur. Il est très important pour notre équipe, surtout à la distribution. Ça se ressent quand il est sur le terrain. »

Un manque d’agressivité en défense

De l’autre côté du terrain, c’est un Killian Hayes plus en difficulté que l’on a vu sur le parquet, notamment sur pick-and-roll. Lorsqu'il est touché, il a du mal à sortir de l'écran, manque d'impact physique oblige.

En un-contre-un, il perd encore des duels bien trop facilement.

A l’opposée du ballon, le Français a manqué de vigilance. En laissant son vis-à-vis lui passer dans le dos, il s’est souvent retrouvé loin du joueur. Un manque de concentration qui se paie énormément au niveau européen.

Il y a encore du déchet, mais on sent que Killian Hayes engrange de l’expérience au fur et à mesure des matchs.

Jean Uminski

24 octobre 2019 à 11:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JEAN UMINSKI
Jean Uminski
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.