EUROCUP

LIMOGES : LE TOP 16, JAMAIS DEUX SANS TROIS ?

Atoumane Diagne Limoges CSP 201920 Infinity Nine Media Claire Porcher
Crédit photo : Infinity Nine Media Claire Porcher

Le Limoges CSP attaque sa saison européenne ce mercredi à Bursa, en Turquie.

Après s'être qualifié pour le Top 16 en 2018 comme en 2019, le Limoges Cercle Saint-Pierre s'attaque à une nouvelle campagne d'EuroCup. L'équipe d'Alfred Julbe entre dans la compétition ce mercredi avec un déplacement chez le Tofas Bursa en Turquie. Un club qui joue également sa troisième saison consécutive d'EuroCup.

En 2018/19, 2-0 pour le CSP contre Bursa

Ce déplacement, les anciens cerclistes (Jerry Boutsiele et quelques membres du staff) le connaissent bien puisque fin 2018, l'équipe était allée l'emporter sur place lors de la 9e journée du premier tour, poinçonnant ainsi leur ticket pour le Top 16.

Comme la saison passée, l'ancien meneur de la sélection turque Orhun Ene, désormais coach, s'appuie sur le vétéran Sammy Mejia (36 ans), ex-MVP de Pro A. De manière générale, l'équipe est expérimentée avec la présence dans l'effectif de l'arrière américano-belge Matt Lojeski (34 ans, ex-Ostande, Olympiacos et Panathinaikos) ou encore de l'intérieur D.J. White (33 ans). A l'arrière, le danger pourra venir de l'international britannique Tarik Phillip qui souhaite donner un coup d'accélérateur à sa jeune carrière professionnelle (débutée en 2017) avec une campagne européenne réussie.

Un groupe limougeaud en construction

Pour Limoges, les premières sorties sur la séance nationale ont été mitigées (deux courtes victoires, une défaite de 10 points chez l'ASVEL). Le groupe, largement renouvelé cet été, va continuer à évoluer avec deux matchs par semaine. Après une grosse présaison et une belle première sortie en Coupe de France, le meneur très attendu Semaj Christon manque pour le moment d'adresse en Jeep ELITE (14 points à 39,3% de réussite aux tirs en 32 minutes après deux matchs) même s'il apporte d'autres choses (4,5 rebonds, 6,5 passes décisives et 4,5 fautes provoquées).

La bonne nouvelle pour l'entraîneur Alfred Julbe, c'est qu'il pourra compter sur un groupe au complet (même s'il manque encore le jeune intérieur Maxime Carene, victime de tendinites aux genoux) après avoir récupéré Jerry Boutsiele et Timothé Crusol pour affronter Le Portel (victoire 66-65) samedi. Surtout, il n'aura pas à choisir un de ses sept joueurs non formés localement puisqu'il n'y a pas de restriction de joueurs étrangers en Coupe d'Europe. De quoi composer avec 11 joueurs professionnels qui connaissent pour certains ce niveau de compétition (Lang, Boutsiele, Invernizzi, Conklin etc.) ou veulent prouver qu'ils en ont le niveau (Sanford, Ginyard, Diagne).

Le CSP aura-t-il de quoi se qualifier pour une troisième saison de suite en EuroCup ? Début de réponse ce mercredi à partir de 19h.

02 octobre 2019 à 10:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.