EUROLEAGUE F

AMBITIEUX, LE BLMA ESPÈRE FAIRE UN GRAND PAS VERS L'EUROLEAGUE CE MERCREDI À ATHÈNES

BLMA 201920 nouveau parquet
Crédit photo : GPJ

Lattes-Montpellier espère se qualifier pour le tour principal de l'EuroLeague. Pour cela, il faut passer l'obstacle du tour préliminaire avec deux matchs face à l'Olympiakos Le Pirée.

Finaliste de l'EuroCup et des playoffs LFB au printemps 2019, le BLMA joue son premier match officiel de la saison 2019/20 ce mercredi 25 septembre. Et quel match ! Les Gazelles affrontent l'Olympiakos Le Pirée pour le match aller du tour préliminaire de l'EuroLeague.

L'entraîneur Thibaut Petit, après une préparation marquée par les absences de nombreuses joueuses, a pu compter sur les arrivées de Sami Whitcomb et Gabby Williams la semaine passée, suite à leur élimination en playoffs WNBA. Pour le Pré-Open LFB à Orthez, avec six joueuses professionnelles seulement, lui et son staff ont préféré ne jouer que la demi-finale (gagnée contre Charnay) afin de se préparer au mieux pour ce match d'EuroLeague.

L'ambition reste intacte

Sur la scène nationale, le club héraultais veut parvenir à rester tout en haut de l'affiche aux côtés du Lyon ASVEL Féminin, mais aussi du Tango Bourges Basket, Charleville-Mézières, Basket Landes et les autres.

"La saison 2018/19 a été passionnante, avec un engouement populaire jamais vu au Palais des Sports, a rappelé le président Franck Manna lors de la conférence de presse de la rentrée, le 3 septembre. Une année pleine d'émotions... On en connaît tous l'issue. On va prendre tout ce qui a été de bon pour capitaliser dessus afin de franchir la dernière marche cette année. Le club ne sera plus jamais le même."

Si l'effectif a été modifié à 50%, rajeuni, les nouveautés en dehors du parquet n'ont pas manqué. Enfin... le parquet a lui changé. Il est plus souple. Un confort apprécié par les joueuses et le staff médical. Sans oublier qu'un nouvel éclairage a été installé pour permettre de réaliser des jeux de lumière durant les rencontres et qu'un un nouvel écran géant se trouve dans l'espace Bodega hors de la salle. Par ailleurs, après avoir joué à guichets fermés à plusieurs reprises, le président envisage cette fois de délocaliser des matchs en dehors du Palais des Sports de Lattes.

"Je regrette de ne pas l'avoir fait l'an passé, avoue Franck Manna. On est en échange avec l'Arena, avec la mairie de Montpellier pour le Palais des Sports de Coubertin. Si l'occasion se présente, on tentera le coup."

A moyen terme, une nouvelle tribune de 500 places devrait être ajoutée lorsque l'enceinte de la salle sera agrandie en juin 2020. A plus long terme, La salle à côté du nouveau stade de football de Montpellier pourrait devenir le centre du BLMA.

Une équipe plus jeune et plus guerrière

Sur le plan sportif, l'équipe se doit d'être compétitive pour répondre aux attentes et rester au niveau des autres cadors. Car le championnat français va être le plus relevé d'Europe selon la directrice sportive Edwige Lawson-Wade. Pour parvenir à rester en haut de l'affiche, elle et le coach Thibaut Petit ont constitué une effectif plus guerrier.

"C'est une équipe jeune, rappelle toutefois Thibaut Petit. L'an passé, on avait meilleure attaque, on a envie d'évoluer maintenant sur le plan défensif. On a essayé avec Edwige de construire une équipe avec un meilleur potentiel défensif. On veut être meilleur sur ce plan-là pour ensuite développer notre plan de jeu que l'on affectionne, le jeu de transition."

Le technicien belge pourra compter sur un staff plus étoffé avec l'intégration d'une kiné salariée, Élodie Glennie. Elle a notamment pu suivre la reprise de la nouvelle capitaine Diandra Tchatchouang qui s'est soignée cet été après avoir déclaré forfait pour l'Euro en raison d'un problème méniscal au genou gauche.

Avec toujours une aide importante de la Métropole de Montpellier (un million d'euros, soit environ 40% du budget), le reste de l'effectif est compétitif. Les progressions d'Ornella Bankolé, Alix Duchet, Klara Lundquist et Marie-Michelle Milapie sont attendues pour faire plus qu'accompagner les joueuses référencées que sont Sami Whitcomb, Gabby Williams, Diandra Tchatchouang, Romane Bernies et Laëticia Kamba. La remplaçante d'Héléna Ciak au poste 5, Stefani Mavunga, est également considérée comme "la valeur sûre du recrutement."

Cet effectif sera-t-il à la hauteur des aspirations du BLMA ? Premier élément de réponse ce mercredi à 17h30 heure français au Pirée, dans la banlieue d'Athènes, avant le match retour mercredi prochain au Palais des Sports de Lattes. Et l'Open LFB à Paris entre-temps.

L'effectif du BLMA pour la saison 2019/20 :

  • Meneuses : Romane Bernies (française) et Alix Duchet (française)
  • Arrières : Sami Whitcomb (extra-communautaire) et Klara Lundquist (bosman)
  • Ailières : Diandra Tchatchouang (française) et Ornella Bankolé (française)
  • Ailières-fortes : Gabby Williams (américaine au passeport français) et Laëticia Kamba (française)
  • Pivots : Stephanie Mavunga (extra-communautaire) et Marie-Michelle Milapie (française)

25 septembre 2019 à 13:20
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.