EUROLEAGUE F

BOURGES DONNE LA LEÇON À GALATASARAY

Crédit photo : Xavier Boussois

Bourges a frappé fort pour débuter l'année 2018 en allant s'imposer avec autorité sur le parquet de Galatasaray (79-61) malgré un effectif amoindri.

Après un début de saison chaotique sur la scène européenne, Bourges signe une quatrième victoire consécutive en dominant Galatasaray dans sa salle au terme d’une prestation particulièrement aboutie. Les obstacles n’ont pourtant pas manqué de se dresser sur la route des Tangos déjà privées de Sarah Michel et Cristina Ouviña. Alexia Chartereau a également dû quitter prématurément ses partenaires (choc à l’arcade sourcilière), mais celles-ci n’ont pas jamais dévié de leur route.

Il aura fallu pourtant du temps aux Berruyères pour prendre la mesure d’une salle difficilement domptable face à une équipe pas toujours inspirée mais qui voyait le retour de la très précise Allie Quigley. Cette dernière lance rapidement les hostilités avec l’aide de Gintare Petronyte (11 points et 9 rebonds) toujours précieuse sous les panneaux.

Bourges s'échappe après la pause

Sans défense, Bourges parvient à rester dans le match grâce à un son collectif bien huilé en attaque et une Marine Johannès déjà affutée. La première mi-temps est équilibrée entre deux équipes qui pratiquent un basket ouvert. Olivier Lafargue n’hésite à lancer dans le grand bain Océane Monpierre pour lutter contre le manque de rotation, mais ce sont bien ses cadres Johannès et Valériane Ayayi qui tiennent le navire tango.

Comptant une petite longueur de retard à la pause après une flèche longue distance de Quigley (10 points et 7 rebonds), Bourges change de braquet en deuxième mi-temps et commence à imposer son rythme. Le tandem Johannès-Ayayi est toujours infernal en attaque, et bientôt rejoint par Katherine Plouffe (17 points et 5 passes décisives) qui profite des espaces créés par ses deux coéquipières. Galatasaray reste près de 6 minutes sans marquer le moindre point laissant Bourges prendre définitivement les commandes du match.

Marine Johannès et Valériane Ayayi planent sur les débats

Olivia Epoupa (8 points, 7 rebonds et 3 passes décisives mais à 2/14 aux tirs) tente d’emballer la rencontre mais à chaque tentative de retour des Turques, Ayayi (qui frôle le triple-double avec 22 points, 10 rebonds et 8 passes décisives !) ou Johannès (22 points, 4 rebonds et 3 interceptions) possède la réponse adéquate pour renvoyer dans les cordes un adversaire déjà assommé. Bourges comptera jusqu’à 22 points d’avance, s’imposant aisément obtenant le bénéfice du point-average particulier qui pourrait compter en vue de la qualification pour les quarts de finale.

Avec un bilan désormais équilibré, les Berruyères peuvent entrevoir la suite avec sérénité, mais se doivent d’enchaîner dès mercredi prochain avec la réception de Polkowice, lanterne rouge du groupe A.

03 janvier 2018 à 18:40
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
23 octobre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
Coaching