EUROLEAGUE F

BOURGES POUR UN CHOC À PRAGUES, VILLENEUVE D'ASCQ FACE À UNE ÉQUIPE DE SCHIO EN DIFFICULTÉ

Magali Mendy Villeneuve d'Ascq 201819 FIBA 1
Crédit photo : FIBA

La troisième journée d'EuroLeague féminine a lieu ce mercredi. Présentation des rencontres des trois clubs français.  

Après deux journées, le bilan des trois représentants français en EuroLeague féminine est très correct avec au moins une victoire pour chacun d’eux, dont deux pour Bourges. Mais la route reste encore longue. Pour cette troisième journée, Villeneuve d’Ascq et Charlevielle-Mézières auront l’avantage de jouer à domicile, respectivement face à Schio et Hatay, contrairement aux Berruyères qui iront défier Prague et Valériane Ayayi dans un duel entre équipes invaincues.


Groupe A :

  • Orenbourg (6e, 0v-2d) - Ekaterinbourg (1er, 2v-0d)
  • Prague (3e, 2v-0d) - Bourges (2e, 2v-0d) à 19h

Bourges réussit un sans faute et reste invaincue tout comme Ekaterinbourg et Prague, son adversaire du jour. Prague, une équipe que les Tangos connaissent bien pour l’avoir rencontrée à maintes reprises. L’équipe principale de la capitale tchèque fait d’ailleurs partie des clubs les plus réguliers en EuroLeague féminine avec 15 participations (de son côté Bourges compte 23 participations sur 23 saisons). Champion d’Europe en 2015, l’équipe coachée par Natália Hejková (5 titres en EuroLeague) dispose cette année encore d’un très bel effectif, à commencer par la Française Valériane Ayayi arrivée cet été de Bourges. Kateřina Elhotová, Marija Režan et l’Américaine Alyssa Thomas composent l’artillerie praguoise. Avec Alena Hanušová, elles sont plus de 10 points de moyenne. Avec 20 points à 56,7% de réussite aux tirs et 11 rebonds en 36 minutes, Alyssa Thomas sort cependant du lot, tout comme Marine Johannès à Bourges, mais à un degré moindre. Disposant d’un très bon cinq majeur mais moins bien équipée que les Tangos à la mène et disposant d’un banc moins complet (14,5 points de moyenne pour le banc praguois contre 23 pour les Berruyères), Prague n'a pas les garanties de l'emporter face aux protégées d’Olivier Lafargue. Une deuxième victoire à l’extérieur (en trois journée) permettrait aux Tangos de se positionner au mieux pour la suite de la compétition, à condition de ne pas réitérer le troisième quatre-temps réalisé face à Charleville-Mézières dimanche (9-26) permettant aux Flammes de remonter un déficit de 14 points (score final 73 à 68 pour Bourges).

  • Polkowice (8e, 0v-2d) - Braine-l'Alleud (5e, 1v-1d)
  • Villeneuve d'Ascq (4e, 1v-1d) - Schio (7e, 0v-2d) à 20h

Villeneuve d’Ascq a bien négocié son déplacement à Braine-l’Alleud et s'est offert une première victoire (51 à 49) dans la compétition. Cependant, l'ESBVA-LM a enchaîné par une défaite en championnat chez Nantes-Rezé, avec un 13-0 encaissé dans le final pour laisser passer cette rencontre largement à leur portée. Une défaite qui leur a sans doute fait mal à la tête mais il va falloir rebondir face à Schio. L’équipe italienne coachée par Pierre Vincent n’a toujours pas ouvert son compteur de victoires et pointe à la 7e place du groupe A. Un résultat un peu décevant pour l’équipe de Sandrine Gruda. Sévèrement battues à domicile la semaine dernière par Prague dernière sur le score de 69 à 50, les joueuses de Pierre Vincent n’avaient pas non plus réussi à s’imposer face à Braine-l’Alleud (défaite 63 à 60) contrairement à Villeneuve d’Ascq. Après les départs d’Endy Miyem pour Lattes-Montpellier et celui de Jolene Anderson pour Venise, le retrait d’Isabelle Yacoubou (qui attend un heureux événement), Schio semble marquer le pas malgré les arrivées de Sandrine Gruda et Jantel Lavender. L’équipe de Schio est tombée pour la 1ère fois dans le championnat italien (appelé « Sorbino Cup ») cette saison dimanche à domicile dans le derby qui l’opposait à Venise (défaite 67 à 62). Bref Schio comme Villeneuve d'Ascq seront certainement en mode "réaction".



Groupe B :

  • Olympiacos (8e, 0v-2d) - Koursk (1er, 2v-0d)
  • Fenerbahçe (7e, 1v-1d) - Sopron (6e, 1v-1d)
  • Charleville-Mézières (5e, 1v-1d) - Hatay (2e, 1v-1d) à 19h

Battues à Bourges (73 à 68) pour le compte de la première journée de LFB (match en retard) malgré une remontée dans le 3e quart-temps remporté 26 à 9 (44 à 30 pour Bourges à la mi-temps), les joueuses de Romuald Yernaux pointent à la 9e place seulement au championnat. Un résultat qui ne coïncide pas vraiment avec leurs premiers pas en EuroLague féminine et la victoire 80 à 74 face à Sopron. Lors de la 2e journée, la défaite concédée à Koursk et ses multiples stars 83 à 62 n’est en rien déshonorante pour les Flammes Carolo. Cette présence en EuroLeague - et un calendrier complexe en LFB - pourrait expliquer des débuts difficiles en Ligue Féminine. A égalité de points (3 points après deux journées) avec Hatay, Charleville-Mezières aura fort à faire pour réitérer l'exploit réaliser face à Sopron. L'équipe turque dispose d’un trio composé d’Hind Ben Abdelkader à la mène (passée par Nice en 2015/16), Glory Johnson et Courtney Paris particulièrement dangereux. Ces trois joueuses tournent à plus de 15 points de moyenne et la dernière, Courtney Paris, avec 19,5 points et 10 rebonds par match, est tout simplement la joueuse la plus adroite de la compétition avec un total de 18/23 à 2-points (soit un pourcentage de plus de 78%).

  • Riga (4e, 1v-1d) - Salamanque (3e, 1v-1d)

07 novembre 2018 à 13:38
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
OLIVIER MARTIN
Olivier Martin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 novembre - 00h15
NBA Extra
17 novembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 01h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
17 novembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 11h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
Coaching