EUROLEAGUE F

EUROLEAGUE : BOURGES DOIT ABSOLUMENT GAGNER

Olivier Lafargue Tango Bourges Basket 201819 Olivier Martin 1
Crédit photo : Olivier Martin

La troisème journée d'EuroLeague féminine a lieu ces mercredi et jeudi. Présentation des rencontres des trois clubs français.

Après le 0 sur 3 de la première journée, les trois équipes engagées en EuroLeague féminine ne pouvaient que faire mieux et le 2 sur 3 réalisé la semaine dernière lance enfin Lattes-Montpellier et Lyon-Villeurbanne dans la compétition. Côté Berruyer, les 4 500 spectateurs présents au palais des sports du Prado n’auront pas suffit pour éviter la déroute des coéquipières d’Élodie Godin face à Prague. Défaite sévère 93 à 64 qu’il faudra oublier ce mercredi soir sur le parquet de Riga. En revanche, la tâche s’annonce beaucoup plus compliquée pour le BLMA qui recevra la redoutable équipe de Koursk ce mercredi soir à Lattes.  

Jeudi, les joueuses de Valéry Demory auront un beau coup à jouer à Schio contre l’équipe coachée par Pierre Vincent où évolue une certaine Sandrine Gruda. En revanche, la tâche s’annonce beaucoup plus compliquée pour le BLMA qui recevra la redoutable équipe de Koursk ce mercredi soir à Lattes.  

Groupe A :

  • Riga (7e, 0v-2d) - Bourges (8e, 0v-2d) à 18h

Complètement hors-sujet mercredi dernier au Prado face à Prague (troisième de l'EuroLeague au printemps dernier), Bourges se devait de réagir dimanche sur le parquet des championnes de France lyonnaises. Encore devant au tableau d’affichage à moins d’une minute du buzzer final, les joueuses d’Olivier Lafargue ont montré du mieux. Le plus dur sera de confirmer cet état d’esprit à Riga face à une équipe également à la recherche d’une première victoire en EuroLeague. L’équipe lettonne est sur le papier à la portée des Tango mais il leur faudra surveiller Megan Nicole Huff, 3e meilleure rebondeuse de la compétition avec 12,5 prises après deux journées, la Suédoise Binta Drammeh, meilleure marqueuse de l’équipe avec 14,5 points de moyenne et la meneuse américaine Linnae Chanel Harper (5,5 passes décisives par match). Ces trois joueuses constituent le noyau dur de cette équipe. Une troisième défaite consécutive compliquerait inévitablement les choses pour l'accession finale au top 4 du groupe A synonyme de quart de finale, objectif annoncé du club Berruyer.

 

  • Prague (1er, 2v-0d) à 20h - Çukurova (3e, 1v-1d)
  • Venise (5e, 1v-1d) - Ekaterinbourg (2e, 2v-0d)
  • Le  31/10 Orenbourg (4e, 1v-1d) - Braine-l'Alleud (6e, 1v-1d)

Groupe B :

  • Fenerbahçe (4e, 1v-1d) - Gdynia (7e, 0v-2d)
  • Lattes-Montpellier (6e, 1v-1d) - Koursk (1er, 2v-0d) à 20h

Vainqueur à Gdynia 77 à 73  avec 41 points du duo Mavunga - Whitcomb, le BLMA s’est remis dans le droit chemin après la défaite subie sur son parquet face à Sopron. Stephanie Mavunga aura survolé les débats avec 27 points à 11/17 aux tirs et 10 rebonds en un peu moins de 37 minutes. L'Américaine, actuellement à la 5e place des meilleures marqueuses en EuroLeague (en tenant compte des deux matchs du tour préliminaire), confirme qu’elle sera l’arme offensive numéro une du groupe de Thibaut Petit. Sami Whitcomb avec 14 points et 7 passes décisives ainsi qu’Klara Lundquist (10 points dont 4/4 aux tirs) se seront elles aussi montrées sous un beau jour. Place au révélateur russe avec Dewanna Bonner en tête d’affiche  et ses 21,5 points de moyenne à 61,9 % aux tirs. De là à dire que l’issue du match se résumera à un duel entre Mavunga et Bonner, il n’y a qu’un pas qu’il serait prétentieux de franchir.

  • Le 31/10 Gérone (8e, 0v-2d) - Sopron (2e, 2v-0d)
  • Le 31/10 Schio (5e, 1v-1d) - Lyon-Villeurbanne (3e, 1v-1d) à 20h30

Pour cette troisième journée le champion de France se déplace à Schio, sûrement la plus française des équipes italiennes. Avec Pierre Vincent à la tête de l’équipe et Sandrine Gruda dans la peinture, le duel face à l’équipe de Valéry Demory s’annonce plus qu’intéressant. Sur le papier Lyon-Villeurbanne est indéniablement un cran au dessus mais Schio n’en reste pas moins une équipe compétitive comme en atteste la défaite de 5 points seulement concédée à Koursk la semaine dernière. Toujours au contact et à moins de 10 points les joueuses de Pierre Vincent ont fait mieux que celle de son homologue. Lors de la première journée, les coéquipières de la capitaine Paoline Salagnac avaient baissé pavillon dans le dernier quart-temps concédant un 32-16.  La semaine dernière, les Lyonnaises n’ont fait qu’une bouchée de Gérone (victoire 89-67) et arrivent à Schio avec la ferme intention de l’emporter et ainsi montrer qu’elles ont les dents longues pour cette première participation à la plus prestigieuses des compétions européennes.

30 octobre 2019 à 16:04
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
OLIVIER MARTIN
Olivier Martin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.