EUROLEAGUE F

EUROLEAGUE (J5) : CHARLEVILLE-MÉZIÈRES DOIT SE REPRENDRE, BOURGES FACE À L'OGRE EKATERINBOURG

Nayo RaincockEkunwe Bourges 201819 Olivier Martin
Crédit photo : Olivier Martin

La cinquième journée d'EuroLeague féminine a lieu ces mercredi et jeudi 5 et 6 décembre. Présentation des rencontres des trois clubs français.  

Après une quatrième journée compliquée avec les défaites de Charleville-Mézières et Villeneuve d’Ascq, cette cinquième journée d'EuroLeague féminine s’annonce tout aussi délicate pour les trois représentants français qui pourraient bien se retrouver fanny. Pour commencer, les Nordistes joueront à Orenbourg puis les Ardennaises recevront Salamanque tandis que les Berruyères recevront l’ogre d’Ekaterinbourg dans son antre du Prado pour clôturer cette journée.

Groupe A :

  •  Orenbourg (6e, 1v-3d) - Villeneuve d'Ascq (5e, 2v-2d) à 15h

Défait de peu face à Polkowice au Palacium (48 à 45) lors de la quatrième journée, Villeneuve d’Ascq peut s’en vouloir d’avoir connu un énorme trou lors du deuxième quart-temps (18 à 4) même si le sursaut d’orgueil en retour de vestiaire pouvait laisser entrevoir la victoire. Dimanche dernier, en recevant Lattes-Montpellier pour le compte de la 7e journée de la LFB, les joueuses de Frédéric Dusart ont néanmoins réagi de la plus belle des manières dans une rencontre à sens unique remportée 98 à 68. Une victoire nette et sans bavure qui rassure les « Guerrières » offensivement avant de recevoir Orenbourg une équipe qui tout comme Villeneuve d’Ascq s’est imposée de 2 points à Braine-l'Alleud. Deux joueuses sont à surveiller côté russe, la meneuse Sandra Ygueravide, meilleure passeuse de l’EuroLeague avec 7,8 passes décisives par match et l’intérieure américaine Brionna Jones 15,8 points par match et meilleure rebondeuse de la compétition avec 11,2 rebonds par rencontre.

  • Prague (2e, 3v-1d) - Braine-l'Alleud (7e, 1v-3d)
  • Polkowice (4e, 2v-2d) - Schio (8e, 0v-4d)
  • Bourges (3e, 3v-1d) - Ekaterinbourg (1er, 4v-0d) à 20h

Sur une dynamique de de quatre victoires toutes compétitions confondues depuis la défaite concédée à Prague (88-80), Bourges semble au meilleure de sa forme actuellement. Marine Johannès régale de ses tirs au-delà de la ligne des 3-points et de ses passes à l’aveugle, Nayo Raincock-Ekunwe s’affirme de plus en plus à la marque (en témoigne ses 21 points à 9/10 aux tirs face à Nantes) et les jeunes comme Lisa Berkani permettent de faire souffler les cadres sans pour autant diminuer l'intensité du collectif berruyer. C’est donc sûr de ses forces actuelles que la petite troupe d’Olivier Lafargue tentera de faire vaciller le champion d’Europe en titre. Une tâche qui s’annonce bien compliquée tant l’effectif du club russe est hors-norme. Avec cinq joueuses à plus de 11 points de moyenne et plus de 83 points marqués par match, Ekaterinbourg gagne en moyenne de 30 points ses matchs depuis le début de la compétition. Bref, un véritable rouleau compresseur. Bourges n’aura pas le droit à l’erreur sous peine de le payer cash face à cette équipe candidate à sa propre succession. Dans ce contexte, le public du Prado ne sera pas de trop pour relever ce défit de faire chuter ce roster « all-stars ».

 
Groupe B :

  •  Olympiacos (8e, 0v-4d) - Riga (3e, 2v-2d)
  • Fenerbahçe (7e, 2v-2d) - Hatay (6e, 2v-2d)
  • Charleville-Mézières (4e, 2v-2d) - Salamanque (2e, 2v-2d) à 19h

Battues sévèrement 93 à 62 à Riga lors de la quatrième journée puis battues par le promu de La Roche-sur-Yon 88 à 71, les Flammes Carolo espèrent redresser la tête en recevant Salamanque. On peut penser que Romuald Yernaux auteur d'un coup de gueule après la défaite concédée à la Roche-sur-Yon attendra une réactionsde ses joueuses. Cependant, face à l’équipe expérimentée qu'est Salamaque, la tâche s'annonce compliquée. Si Salamanque a réussi à s’imposer à Riga, l’équipe espagnole est aussi tombée la semaine dernière dans sa salle face à Sopron (défaite 78 à 70) que les Ardennaises avaient pourtant battu lors de l’ouverture du championnat (victoire 80 à 74 à Charlevielle-Mézères). Statistiquement, les deux équipes sont assez proche l’une de l’autre pour le moment même si Salamanque semble disposer d’un banc un peu plus compétitif (23,4 points par match contre 15,8 côté Flammes). La marge est faible mais jusqu’à maintenant les coéquipières d’Amel Bourderra se sont montrées intraitables à domicile avec les victoires face à Sopron et Hatay. Ce constat sera t-il une raison suffisante pour y croire après la défaite de Roche-sur-Yon ? La réponse ce mercredi.

  •  Le 06/12 Sopron (5e, 2v-2d) - Koursk (1er, 4v-0d)

 

 

05 décembre 2018 à 10:31
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
OLIVIER MARTIN
Olivier Martin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 décembre - 01h00
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 08h15
Pau-Lacq-Orthez
Le Mans
17 décembre - 09h15
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 11h00
Cleveland Cavaliers
Philadelphia 76ers
17 décembre - 12h45
NBA Extra
Coaching