EUROLEAGUE F

LE BLMA VEUT CONFIRMER CHEZ SON VOISIN GÉRONAIS, BOURGES ET L'ASVEL DANS L'OBLIGATION DE GAGNER

Gabby Williams BLMA 201920 FIBA 1
Crédit photo : FIBA

La septième journée d'EuroLeague féminine a lieu ces mercredi et jeudi. Présentation des rencontres des trois clubs français.

Dernière journée de la phase aller et deux chocs au programme de cette septième journée avec Bourges qui recevra Orenbourg, un concurrent direct pour le Top 4 du groupe A, pendant que l'ASVEL Féminin, actuellement dans le dur en EuroLeague, se déplacera chez le Fenerbahçe pour tenter de faire tomber le leader du Groupe B.

En clôture de cette journée, le BLMA, actuellement 2e du groupe B, jouera jeudi à Gérone pour essayer de valider son sucés de prestige acquit de haute lutte la semaine dernière face au Fenerbahçe.

Groupe A :

  • Çukurova (6e, 2v-4d) - Ekaterinbourg (1er, 5v-1d)
  • Riga (7e, 1v-5d) - Venise (8e, 1v-5d)
  • Prague (2e, 5v-1d) - Braine-l'Alleud (5e, 3v-3d)
  • Bourges (4e, 3v-3d) - Orenbourg (3e, 4v-2d) à 20h

En mieux depuis la fin de la trêve internationale avec des victoires face au BLMA et Çukurova, les Berruyères attendent Orenbourg de pied ferme dans une confrontation entre deux prétendants au Top 4 du groupe A. Privé d’Ana Dabović depuis deux rencontres, Olivier Larfargue devrait pouvoir retrouver sa scoreuse pour ce choc. La pigiste Natalie Achonwa  remplaçante d’Isabelle Yacoubou pour deux mois, a fait ses premiers pas avec les Tangos face à Landerneau samedi dernier (2 points et 2 rebonds en 12 minutes) devrait monter en puissance. Une rencontre que les coéquipières de la capitaine Élodie Godin ne devront pas laisser échapper sous peine de se compliquer la route pour les quarts de finale. Maîtriser le rendement offensif d’Yvonne Turnern actuellement 6e meilleure marqueuse de la compétition avec 16,3 points de moyenne à 48,1% de réussite aux tirs et contenir l’ex-Berruyère  Nayo Raincock-Ekunwe et ses 7,8 rebonds de moyenne par match, sont deux tâches essentielles qui attendent le groupe Tango.

Groupe B :

  • Fenerbahçe (1er, 4v-2d) - ASVEL Féminin (6e, 2v-4d) à 17h30

Défait dans sa salle face à Gdynia, le champion de France en titre déçoit bon nombre d’observateurs dans cette première partie de championnat et pointe à la 6e place seulement du Groupe B en cette dernière journée de phase aller. L’absence de l’Américaine Alysha Clark semble peser lourd dans les résultats du club de Tony Parker et la blessure Clarissa Dos Santos n’arrange pas cette situation délicate à laquelle sont confrontées les joueuses de Valéry Demory en EuroLeague féminine. Malade et elle aussi absente face à Gdynia, la capitaine Paoline Salagnac est de retour dans l’effectif depuis dimanche (10 point dont 3/3 aux tirs en 15 minutes contre Saint-Amand). La présence de la Brésilienne Clarissa Dos Santos sera indéniablement l’une des clefs du match face à une équipe disposant de deux scoreuses faisant partie du Top 10 dans ce domaine après six journées. Avec 20,2 points pour Alina Iagupova à 52,8 % aux tirs et 15 points pour Cecilia Zandalasini à 50,8%, le Fenerbahçe dispose du deuxième meilleur duo offensif de la compétition juste derrière celui d’Ekaterinbourg composé de Maria Vadeeva et Brittney Griner.

  • Gdynia (5e, 3v-3d) - Koursk (4e, 3v-3d)
  • Le 12/12 Sopron (8e, 2v-4d) - Schio (3e, 4v-2d)Le 12/12
  • Gérone (7e, 2v-4d) - Lattes-Montpellier (2e, 4v-2d) à 20h15

Tombeuses du Fenerbahçe la semaine dernière, les joueuses de Thibaut Petit comptent bien clôturer cette phase aller par une victoire chez leurs "voisins" (2h40 de route sépare Lattes de Gérone) et ainsi garder leur place dans le duo de tête du groupe B. Cependant et même si le classement laisse penser que la tâche pourrait être une formalité pour les Gazelles, ce serait sous-estimer l’équipe espagnole ou évolue une certaine Laia Palau. Seulement 7e, les Espagnoles ont fait tomber Koursk et Sopron dans leur salle ce qui leur donne jusqu’à présent un 100% à domicile. Avec quatre rencontres à l’extérieur jusqu'ici, elle ne bénéficient pas d’un parcours aller avantageux au contraire du BLMA qui lui a inversement joué quatre fois sur son parquet. Un détail importer à ne pas négliger. Hormis son match face à l'ASVEL perdu de 22 points, Gérone n’a jamais encaissé un écart de plus de 4 points dans ses trois autres déplacements (-4 chez le Fenerbahçe, -2 à Gdynia et -3 à Schio) ce qui est loin d’être anodin. Avec quatre joueuses à plus de 11 points par match, les coéquipières de la Française Magali Mendy (meilleure marqueuse de son équipe avec 15,3 points par match) seront donc à prendre avec sérieux surtout avec l’arrivée de Sonja Vasić (ex Petrović) qui pourrait être alignée jeudi afin d’éviter toute désillusion. Rappelons que le BLMA avait dominé Gérone en demi-finale de l'EuroCup la saison passée, avec notamment une victoire en Catalogne (66-69).

 

11 décembre 2019 à 14:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
OLIVIER MARTIN
Olivier Martin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.