EUROLEAGUE F

VILLENEUVE D'ASCQ DOMINE BOURGES

Nevena Jovanovic Villeneuve d'Ascq
Crédit photo : FIBA Europe

Dans ce choc franco-français de la sixième journée d'Euroleague, c'est l'ESBVA qui remporte la mise.

Pour ce troisième duel de la saison entre les deux équipes, à l'odeur européenne celui-là, les Villeneuvoises se sont imposées pour la première fois (64-55) dans un match d'une grande intensité. Elles infligent par la même occasion une quatrième défaite consécutive en Euroleague à Bourges qui voit la qualification s'éloigner.

Les Berruyères avaient pourtant commencé de la meilleure des façons en menant rapidement 6-0 pendant que Villeneuve d'Ascq enchaîne maladresse et pertes de balles (0/6 aux tirs, 4 balles perdues et aucun point en 5'20). Privées de Virginie Brémont à la mène, les locales sont à la peine en attaque. Mais ce début de match est tout l'inverse de ce qui va suivre. Après un temps-mort de Frédéric Dusart, les Nordistes recollent par deux tirs primés (6-6, 6') puis collent un 11-0 à leurs adversaires pour mener 20-11 (11') grâce à une énorme adresse extérieure (5/9 à trois-points dans le premier quart-temps).

Visiblement vexée par les envies de séparation de son coach, Nevena Jovanovic se rebiffe pour créer un premier écart avant que Bourges ne recolle par un 14-2 (27-30, 19'). Les deux équipes rejoignent les vestiaires avec une égalité parfaite (32-32, 35 partout à l'évaluation). Les pertes de balles, certainement dues à l'intensité du match, sont nombreuses de chaque côté : 12 pour l'ESBVA, 11 pour Bourges.

Après la pause, Villeneuve d'Ascq augmente un peu plus son agressivité défensive. Les Tangos doivent attendre quatre minutes pour inscrire leurs premiers points. L'ESBVA en profite pour reprendre définitivement l'avantage (51-43, 30') grâce à Pauline Akonga (8 points dans le troisième quart, 16 au total) et surtout une Johanne Gomis étincelante dans son nouveau rôles de meneuse (16 points, 6 rebonds et 4 passes pour 17 d'évaluation).

Le dernier quart-temps est très disputé, Bourges essaie de revenir une énième fois (54-47, 36') mais leur maladresse chronique rend le hold-up impossible. À l'instar d'Élodie Godin (5 points à 2/11) ou K.B. Sharp (0/6), c'est toute l'équipe d'Olivier Lafargue qui ne trouve pas la mire (23/74 aux tirs et 5/27 à trois-points). Marine Johannès, muselée tout au long du match par une défense en boite, n'a pas eu l'occasion de s'enflammer pour ramener les siennes. Seules Katherine Plouffe (16 points, 6 rebonds et 3 interceptions pour 14 d'évaluation) et Valériane Ayayi (5 points et 11 rebonds pour 13 d'évaluation) surnagent pour les visiteuses, en vain. Au final, Nevena Jovanovic (13 points et 6 rebonds pour 14 d'évaluation), comme un symbole, vient tuer le match derrière l'arc. Villeneuve d'Ascq s'impose 64-55.

Les Guerrières, qui ont parfaitement méritées leur surnom ce soir, égalisent leur bilan (3v-3d) tandis que pour Bourges, la mission devient très compliquée avec cette quatrième défaite consécutive dans la compétition (1v-5d). Elles devront réaliser un sans-faute lors des trois réceptions de suite pour espérer se qualifier en quarts de finale. 

À Villeneuve d'Ascq,

29 novembre 2017 à 21:39
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT DAHERON
Breton (et fier de l'être) exilé dans le nord pour mes études de journalisme.
Vincent Daheron
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
22 octobre - 16h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
22 octobre - 23h30
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
23 octobre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
Coaching