ÉQUIPE DE FRANCE

ADRIEN MOERMAN ET L'ÉQUIPE DE FRANCE : "ON VERRA AU MOIS DE JUIN"

Basket le Mag 26 Adrien Moerman
Crédit photo : Basket le Mag

Adrien Moerman s'est exprimé sur sa saison en cours avec l'Anadolu Efes Istanbul ainsi

Adrien Moerman livre à l’Anadolu Efes Istanbul la meilleure saison de sa carrière. Dans une interview accordée à Basket Le Mag, il revient sur cette année, mais aussi l’équipe de France et Limoges. Extraits.

Sa position vis-à-vis de l’équipe de France

«Je n’en parle pas beaucoup, parce que je suis concentré sur la saison. On verra au mois de juin, comment je me sens, mon ressenti, si je suis prêt physiquement… Comme je dis toujours à Patrick Beesley (DTN), je me sens le bienvenu, mais si physiquement, j’ai des petits bobos en fin d’année, je ne veux pas prendre le risque de me blesser pour revenir blessé dans mon club. Mais si physiquement, je me sens bien, c’est sûr que l’équipe de France est toujours dans un coin de ma tête et je suis opérationnel pour y aller. (…) Je veux y aller à 100% de mes capacités, pour être sûr d’être sélectionné, pas avec 50% de chances. Je n’ai pas envie de perdre mon temps et de faire perdre mon temps à l’équipe de France, alors qu’il y a d’autres joueurs derrière moi qui sont à 100%. C’est pour ça que chaque année, Patrick Beesley m’appelle en fin de saison et je fais le point avec lui.»

Un retour au CSP avec Nobel Boungou-colo dans quelques années ?

«Ensemble, on a vécu des bons moments là-bas, on a gagné deux titres de champion. Nobel, c’était mon témoin de mariage, je le considère comme un frère. Et c’est vrai qu’on s’est parlé de ce plan. Si je peux rester encore quatre ans à ce niveau et revenir finir ma carrière à Limoges avec Nobel, ça serait bien. J’ai un truc spécial avec Limoges, j’aime cette atmosphère, l’ambiance qu’il y a à chaque match, ce public, cette ville. Nobel, malgré la fin de l’histoire, en garde aussi de très bons souvenirs. Il voulait partir parce qu’il en avait marre, ça faisait longtemps qu’il jouait là-bas, il voulait vivre d’autres expériences, et on ne l’a pas laissé faire. Mais il aime Limoges comme moi. On ne sait jamais ce que le futur réserve, mais on a ce projet et j’espère que ça se fera. Et qu’on pourra encore leur ramener des titres.»

Commander le numéro en ligne : https://basket-mag.com/basket-26-janvier-2019/

Trouver un kiosque : http://kiosque.basket-mag.com/

S’abonner au magazine : https://basket-mag.com/sabonner/

 

12 janvier 2019 à 07:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.