EUROLEAGUE

DEVANT PENDANT 36 MINUTES, L'ASVEL A FINI PAR CRAQUER CHEZ LE REAL MADRID

Crédit photo : EuroLeague

Malgré une énorme première mi-temps, l'ASVEL a fini par craquer face à l'intensité défensive et l'expérience du Real Madrid pour perdre l'avantage à 4 minutes de la fin et s'incliner 91 à 84.

Auteure d'une excellente première mi-temps, l'ASVEL a subi la réaction du Real Madrid qui a cravaché pour revenir au score puis passer devant à 4 minutes de la fin et enfin s'imposer 91 à 84 pour la 12e journée de l'EuroLeague.

Comme sur un nuage après ses victoires contre le FC Barcelone et le Panathinaikos Athènes, l'ASVEL a commencé la partie par un 9/10 à 3-points (11/22 au final). Une adresse sensationnelle qui ne leur a pas permis de faire le break mais tout de même de faire la course en tête (40-50 à la mi-temps). Et si le Real Madrid a considérablement haussé son intensité défensive après la pause, les Rhodaniens ont enchaîné les exploits personnels (0 passe décisive en deuxième mi-temps !) pour maintenir leur avance. Norris Cole a notamment réussi des tirs de très haut-niveau (21 points à 9/14, 4 rebonds et 4 passes décisives en 28 minutes). Sergio Llull (19 points à 5/6 à 3-points et 4 passes décisives en 23 minutes) a finalement conclu le troisième quart-temps avec un 3-points assassin pour revenir à 9 points (61-70). Le début de la remontée des décuples champions d'Europe.

Fabien Causeur décisif pour le Real Madrid

Car Rudy Fernandez (8 points à 2/4 et 6 fautes provoquées en 22 minutes) et Llull ont rapidement ramené les Madrilènes dans le coup, bien aidés par Walter Tavares (19 points à 7/8, 6 rebonds, 4 contres et 5 fautes provoquées pour 29 d'évaluation en 30 minutes) et le plus Espagnol des Bretons, Fabien Causeur (13 points à 4/7 et 4 fautes provoquées en 22 minutes). C'est ce dernier, excellent en deuxième mi-temps, qui a égalisé (79 partout) sur la ligne des lancers francs avant que Llull ne mette une nouvelle bombinette derrière l'arc pour prendre les devants (82-79). Incapable de trouver une bonne position de tir - voire même de tirer d'ailleurs) - face à une défense très haute, les Villeurbannais se sont logiquement incliné 91 à 84.

Mais après leurs deux victoires de suite, ils ont une nouvelle fois montré qu'ils seront capables de réaliser de très belles choses cette saison en EuroLeague s'ils s'en donnent les moyens.

04 décembre 2020 à 23:12
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.