EUROLEAGUE

ET DE TROIS POUR L'ASVEL, QUI S'IMPOSE À BELGRADE AU BOUT DU SUSPENSE

Crédit photo : EuroLeague

Pour la première de la saison 2020-2021, l'ASVEL a gagné trois matches de suite en EuroLeague. Portée par un grand Norris Cole en fin de rencontre, l'équipe de T.J. Parker s'est imposée 81 à 78 chez l'Etoile Rouge de Belgrade.

Tout va pour le mieux pour l'ASVEL qui a signé sa neuvième victoire de la saison (en 23 rencontres) et la troisième de suite. Les Rhodaniens l'ont emporté 81 à 78 chez l'Etoile Rouge de Belgrade. Comme un symbôle, l'équipe a semblé mieux maîtrisé son sujet que les locaux. Le signe que la confiance est là pour les hommes de T.J. Parker.

Une grosse confiance qui leur a permis de prendre le large en première mi-temps (30-45). Les Villeurbannais jouaient alors comme dans un rêve, Paul Lacombe (6 passes décisives en première mi-temps) distribuait les caviars et en bout de chaîne les shooteurs ne manquaient pas la cible (8/12 à 3-points en première mi-temps), William Howard (7 points à 3/7 et 4 rebonds en 23 minutes) en tête, mais aussi Matthew Strazel (8 points à 3/6 en 16 minutes) ou encore Antoine Diot (14 points à 4/4 derrière l'arc, 22 d'évaluation en 23 minutes).

Norris Cole prend les choses en main

Seulement, l'Etoile Rouge de Belgrade a fini la première mi-temps par un 8-0, lui permettant de se relancer dans le match. Le troisième quart-temps a été à leur avantage grâce à une bien meilleure agressivité (12 points encaissés dans le dernier quart-temps). L'ASVEL aurait pu lâcher lorsque les Serbes ont pris 4 points d'avance (72-68) lorsque Ognjen Dobrić a marqué à 3-points. Mais Amine Noua (12 points à 4/7 en 20 minutes) lui a répondu dans la foulée depuis le corner.

Le money time a été le théâtre d'un énorme duel entre Norris Cole (22 points à 7/11 et 6 fautes provoquées pour 25 d'évaluation en 23 minutes) et son compatriote Corey Walden (17 points à 7/10, 2 rebonds, 3 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 22 d'évaluation en 30 minutes). Finalement, Moustapha Fall (trop timide offenivement ce vendredi, 4 points à 2/3, 5 rebonds et 3 passes décisives pour 10 d'évaluation en 24 minutes au final) a mis son grain de sel et ses rebonds offensifs ont donné des secondes chances précieuses pour les visiteurs. Et si l'ASVEL n'est pas parvenue à faire faute sur la dernière possession, Jordan Loyd (8 points à 3/12 aux tirs) a manqué la cible par deux fois et les arbitres n'ont pas mordu à son flopping.

De quoi permettre à l'ASVEL de signer sa troisième victoire de suite en EuroLeague, égalant son record dans la compétition. Et de confirmer ses progrès.

29 janvier 2021 à 22:39
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.