EUROLEAGUE

HÉROÏQUE, L'ASVEL RENVERSE BASKONIA

Crédit photo : EuroLeague

Après une première mi-temps complètement ratée, les Villeurbannais portés par Norris Cole et un David Lighty en fusion ont signé leur deuxième victoire de suite en EuroLeague. A l’inverse, Baskonia continue sa chute au classement avec une septième défaite en 10 matches.

L'ASVEL a beau semblé hors course pour les playoffs (ils ont 4 victoires de retard sur le huitième à 12 journées de la fin de la saison régulière), elle continue de se battre dans cette saison d'EuroLeague. Après un mauvais départ, notamment en défense, les joueurs de T.J. Parker ont fait plier Baskonia dans le troisième quart-temps avec seulement 7 points encaissés. De quoi remporter la rencontre 83 à 77 et signer sa huitième victoire de la saison, malgré le forfait de Guerschon Yabusele (dos).

26 points encaissés après 10 minutes

Dans le duel en haute altitude entre les deux Fall, c’est Youssoupha qui prend le dessus dans le premier quart-temps. Il marque les 5 premiers points de son équipe et termine la période avec 10 points, en profitant des caviars sur fixation du petit Vildoza, le meneur argentin qui avait fait si mal aux bleus en demi-finale de la Coupe du Monde 2019). Le champion de France 2018 fait au passage observer ses progrès aux lancer-francs (plus de 79% de réussite sur la saison en Euroleague !).

Vitoria met beaucoup de rythme et relance très vite le jeu ce qui leur permet de trouver beaucoup de paniers sur transition. Moustapha Fall prend sa deuxième faute rapidement et sera sur le banc le reste de la première mi-temps. Les locaux sont menés de 9 points à la fin du premier quart-temps mais surtout l’ASVEL a déjà encaissé 26 points ! Les Basques sont particulièrement adroits là où l’ASVEL a déjà envoyé 3 airballs et que beaucoup de tirs sont courts. Après un petit rapproché avec un contre de Paul Lacombe sur Youssoupha Fall (2,22 m quand même !) puis la passe décisive en transition pour Amine Noua à 3-points, les Basques repartent tout de suite de l’avant après des paniers de Zoran Dragic et Pierria Henry pour prendre 14 points d’avance (20-34, 14e). Avec 5 fautes d’équipe au bout de 4 minutes contre 0 dans ce deuxième quart-temps, les Espagnols sont beaucoup plus agressifs. Les locaux manquent de solutions offensives et sont très portés sur le tir extérieur (35-46 à la mi-temps). La Green Team est (outrageusement) dominée des 2 côtés du terrain accuse 11 points de retard et s’en sort presque bien car sans un petit coup de chaud à 3 points l’addition aurait pu être plus salée.

L'ASVEL revient le couteau entre les dents

Les joueurs de T.J. Parker réalisent un très bon début de troisième quart avec une défense beaucoup plus agressive, puis deux tirs à 3-points de Norris Cole et un d’Antoine Diot. L’ASVEL revient ainsi à -5 après 27 minutes de jeu (46-49) puis égalise à 51 partout une minute plus tard. Avec seulement 7 points encaissés dans ce troisième quart-temps, les Villeurbannais se sont encore prouvés qu'ils sont compétitifs lorsqu'ils défendent fort. Vitoria subit la pression défensive des locaux et déjoue complètement. A l’inverse l’ASVEL arrive à mettre des paniers dans la raquette sur des drives, comme sur un magnifique alley-oop de Matthew Strazel pour Ismaël Bako. Ce même Strazel, excellent ce mercredi soir (7 points à 3/7 en 20 minutes) et qui a profité pleinement de l’absence sur blessure de Derrick Walton Jr. (déchirure aux adducteurs), de prendre 7 points d’avance sur un jumper à mi-distance.

Norris Cole et David Lighty concluent l'affaire

Le dernier quart-temps appartient à David Lighty (21 points à 8/13 aux tirs et 3 passes décisives en 26 minutes) et Norris Cole (20 points à 8/13, 3 rebonds et 2 passes décisives en 28 minutes). Le backcourt américain de l’ASVEL est absolument intenable et permet de maintenir l’écart avec de très gros tirs, quand les Basques venaient souffler sur la nuque des Villeurbannais dans le début du money time.

C'est une belle performance de l’équipe de T.J. Parker qui continue sa remontée au classement. S’il n’y avait pas eu cet oubli sur Kostas Sloukas en fin de match la semaine dernière, la Green Team aurait pu viser la passe de 4 en se déplaçant sur le parquet de l’Etoile Rouge vendredi soir. Mais bon avec des si... Elle aura néanmoins un esprit de revanche lorsqu'on se rémémore la rencontre entre les deux équipes de novembre dernier.

27 janvier 2021 à 23:13
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LOUIS-FLORENT BENG
Louis-florent Beng
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.