EUROLEAGUE

L'ANADOLU EFES ISTANBUL VAINQUEUR DE L'EUROLEAGUE 2021 !

Crédit photo : EuroLeague

En s'imposant 86-81 contre le FC Barcelone, l'Anadolu Efes Istanbul a remporté la première EuroLeague de son histoire.

C'est l'aboutissement de trois années de travail. En 2018, après une année dans les bas-fonds du classement, l'Anadolu Efes Istanbul repartait avec un nouveau cycle. Shane Larkin, Vasilije Micic, Adrien Moerman, Rodrigue Beaubois, Tibor Pleiss et James Anderson rejoignaient Bryant Dunston et Krunoslav Simon, mais aussi Ergin Ataman, nommé au cours de la saison 2017-2018. Ensemble, ils réalisaient une très belle première saison et créaient la sensation à Vitoria en demi-finale en dominant largement le voisin turc du Fenerbahçe avec un clinic du duo Larkin - Micic. Et s'ils s'étaient ensuite inclinés en finale, contre plus forts qu'eux alors (le CSKA Moscou), ils ont misé sur la continuité tout en densifiant leur effectif (signature de Chris Singleton, montée en puissance de Sertac Sanli). De quoi dominer de la tête et des épaules la saison régulière 2019-2020. Mais la COVID-19 les a empêché de soulever le trophée. Et si le début de saison 2020-2021 n'a pas été du même acabit, avec notamment la blessure de Shane Larkin, la deuxième partie de saison a elle été exceptionnelle, avec un Vasilije Micic (MVP de la saison) absolument intouchable. Leurs deux victoires contre le FC Barcelone en saison régulière leur a d'ailleurs permis d'arriver à Cologne avec le statut de favori. Mais encore fallait-il confirmer sur le parquet...

Un départ barcelonais

Le début de rencontre était d'ailleurs à l'avantage des Catalans. Toujours aussi intenses et agressifs défensivement, les joueurs de Sarunas Jasikevicius menaient 22-15 après un quart-temps. L'ancien Chalonnais et Monégasque Brandon Davies (17 points à 7/16 aux tirs, 11 rebonds et 7 fautes provoquées pour 18 d'évaluation en 25 minutes) était au four et au moulin, toujours dans les bons coups sous les paniers en attaque et redoutable pour tenir les arrières adverses après les switches en défense. Après 11 minutes de jeu, le FCB menait de 10 points (25-15) suite à un 2+1 de Leandro Bolmaro. Cependant, les Stambouliotes n'ont pas paniqué et Ergin Ataman a lancé le natif de la région Tibor Pleiss pour punir les changements défensifs catalans derrière la ligne à 3-points. Après un 9-0 en leur faveur (25-24), la partie était relancée. Dans cette véritable guerre de tranchées, Shane Larkin enchaînait les allers et retours sur la ligne des lancers pour permettre à son équipe de prendre de l'avance. La défense d'Adrien Moerman (6 points à 3/4 et 8 rebonds pour 12 d'évaluation en 21 minutes) sur un Nikola Mirotic à côté de la plaque y était également pour beaucoup. L'ancien MVP de Pro A donnait même 7 points d'avance aux siens à 38 secondes du buzzer final. L'écart était finalement moindre à la pause (36-39) après 5 points marqués par Kyle Kuric.

Micic et Larkin ont encore régalé

Après la mi-temps, la domination stambouliote se confirmait. Rodrigue Beaubois (3 points à 3/4 aux lancers francs et 4 fautes provoquées en 10 minutes) avait l'occasion de donner 13 points d'avance aux Turcs à la 30e minute mais, pourtant seul dans le corner, l'arrière français manquait sa tentative de tir à 3-points. Dans la foulée, Nikola Mitoric réussissait son premier panier derrière l'arc pour ramener les siens à -7 (65-58). Barcelone y croyait de nouveau à 10 minutes de la fin. Une espérance toujours plus vivace lorsque les vainqueurs de la Copa del Rey 2021 égalisaient à 5 minutes de la fin (69 partout) sur un nouveau panier de Mirotic, plus en verve à ce moment. Alors que la dynamique laissait croire à un retournement de situation, Vasilije Micic, en sortie de temps-mort, sortait sa cape de MVP pour marquer un 3-points difficile à 8 mètres du panier et remettre son équipe dans le droit chemin. L'international serbe, malgré ses 4 fautes, prenait les choses en main avec son compère Shane Larkin (21 points à 4/9 aux tirs et 12/12 aux lancers francs) pour permettre à l'Anadolu Efes de finir devant et ainsi de gagner la première EuroLeague de son histoire.

Moerman et Beaubois titrés, le Barça devra patienter

Ce trophée est sans la conclusion - même si l'équipe compte encore aller chercher le titre de champion de Turquie, avec une finale de playoffs à jouer contre le Fenerbahçe Istanbul - d'un très beau cycle qui pourrait prendre fin avec le probable départ de Micic en NBA. Mais cette épopée restera marquante dans l'histoire de l'EuroLeague et aura permis à deux Français, Adrien Moerman et Rodrigue Beaubois, de remporter le plus prestigieux des trophées européens. Ce dernier est d'ailleurs le dixième joueur de l'histoire à avoir gagner un titre NBA et un titre en EuroLeague. Chapeau bas !

Quant au FC Barcelone, il faudra encore patienter avant d'aller chercher la première EuroLeague depuis le titre ramené de Bercy en 2010. Sarunas Jasikevicius, qui attend également de gagner la compétition en tant que coach pour la première fois, aura tout de même conduit l'équipe en finale dès sa première saison au club. Pour se consoler, le club catalan compte bien remporter le premier titre de champion d'Espagne depuis sept ans. Début des playoffs dans deux jours seulement.


Vasilije Micic, MVP de la saison régulière mais aussi du Final Four, a fini à 28 d'évaluation (photo : EuroLeague)

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la finale

30 mai 2021 à 22:55
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.