EUROLEAGUE

L'ASVEL SUBIT LA RÉACTION DU FENERBAHÇE

Kostas Sloukas Fenerbahçe Istanbul 201920 EuroLeague
Crédit photo : EuroLeague

L'ASVEL a souffert ce vendredi soir à l'Astroballe pour la 10e journée de l'EuroLeague. Les Rhodaniens ont été dominés de bout en bout par le Fenerbahçe Istanbul (72-88).

Non le Fenerbahçe Istanbul de Zeljko Obradovic n'est pas mort. Malgré son très mauvais début de saison (2 victoires et 7 défaites avant la rencontre), les nombreux blessés (Léo Westermann, Nando De Colo et Jan Vesely ce vendredi), la défaite à Barcelone d'il y a 48 heures, les Stambouliotes ont dominé leur sujet ce vendredi soir à l'Astroballe. Menés d'une main de maître par le Grec Kostas Sloukas, dominateurs dans la peinture grâce à la dureté et l'efficacité de Vladimir Stimac, très propre à 3-points (9/13) à l'image de Melih Mahmutoğlu (14 points à 6/8 aux tirs dont 2/2 derrière l'arc), ils ont remporté les quatre quart-temps et fini à +60 à l'évaluation collective (115 à 55).

La paire Jean-Chales - Jekiri trop esseulée

Bien lancés par une grosse défense et un Derrick Williams tranchant (17 points à 5/7, 6 rebonds et 4 contres pour 26 d'évaluation), les joueurs du Fener' ont pris l'avantage dès le début en repoussant leurs adversaires très loin du panier. En défense, les locaux ne parvenaient pas à tenir leurs duels. Les décalages créés par Sloukas permettaient à son équipe de trouver un shooteur démarqué, comme Mahmutoğlu par deux fois. Heureusement, la paire Livio Jean-Charles - Tonye Jekiri répondait encore présent, notamment au rebond offensif. Mais le Nigérian du sortir pour 3 fautes en cours de deuxième quart-temps après une faute technique un poil sévère. L'écart à la pause (36-48) était presque positif pour l'équipe de Zvezdan Mitrovic tant elle semblait souffrir.

Pendant de longues minutes, au prix de gros efforts, l'ASVEL a tenu cet écart. Ils étaient même en capacité de passer sous la barre des 10 points mais un panier facile raté par Livio Jean-Charles entraîna une contre-attaque conclue par Mahmutoğlu. Ali Muhammed, pour son retour à l'Astroballe, mit un gros coup sur la tête de l'Astroballe en réussissant un énorme tir sur David Lighty pour conclure le troisième quart-temps (52-67).

L'ASVEL va devoir trouver d'autres ressources

Derrière, l'avance stambouliote a encore gonflé mais D-Light a tenu la maison verte et Charles Kahudi a réussi deux tirs à 3-points pour ramener les siens à -16 (64-80). De quoi laisser Zeljko Obradovic en alerte, ce dernier n'hésitant pas à utiliser ses trois temps-morts et même à prendre une faute technique.

L'ASVEL a donc perdu ses deux matchs d'EuroLeague de la semaine, qui plus est à domicile. Ce vendredi soir, la formation française a encore souffert à la création. Le staff avait d'ailleurs fait le choix de se passer Edwin Jackson - transparrent mardi - en plus de Matthew Strazel. Lundi, ils essayeront de se remettre la tête à l'endroit face à Châlons-Reims en Jeep ELITE avant de se rendre à Tel-Aviv pour affronter un redoutable Maccabi sur ce début de saison.

22 novembre 2019 à 22:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.