EUROLEAGUE

LE BARÇA D'UN BON HEURTEL ÉVITE LA CATASTROPHE, LESSORT IMPUISSANT À TEL-AVIV

Crédit photo : FCBbasket

Outre l'opposition entre le Zalgiris Kaunas et Valence, marquée par l'excellente performance d'Axel Toupane, trois autres matchs étaient au programme de l'EuroLeague en ce jeudi soir.

Après avoir grandement déçu mardi à Valence (71-76), le FC Barcelone - toujours privé de Kevin Séraphin - n'avait pas le droit à l'erreur à la maison contre Bamberg. Rendez-vous compte, une défaite aurait éventuellement pu propulser le club catalan à la dernière place. La campagne européenne est quasiment d'ores et déjà ratée mais le Barça s'est offert un sursis en prenant le meilleur sur Bamberg (81-66). L'écart final est extrêmement trompeur : à trois minutes de la fin, un vent de panique soufflait sur le Palau Blaugrana alors que les Allemands étaient revenus à une seule petite unité (67-66). Il a fallu une grosse série de Rakim Sanders (17 points à 7/10 et 6 rebonds) pour permettre à Barcelone de respirer.


Le Barça a frisé la correctionnelle
(photo : @FCBbasket)

L'ancien joueur de Milan a été bien épaulé par Thomas Heurtel qui a apporté du dynamisme et du mouvement à une attaque barcelonaise qui s'endormait. Fidèle à lui-même, le meneur héraultais a été convaincant (15 points à 7/12, 2 rebonds, 3 passes décisives et 2 interceptions en 26 minutes). De son côté, Adrien Moerman s'est plus distingué par sa combativité remarquable que par ses statistiques (4 points à 2/5, 3 interceptions et 1 contre en 19 minutes).

L'Étoile Rouge ne brille plus...

Avec sa septième victoire de la saison, le Barça remonte à la onzième place, à égalité avec l'Étoile Rouge de Belgrade. Depuis la 5e journée, l'équipe serbe fonctionne par séries. Malheureusement pour Mathias Lessort et ses coéquipiers, les moments négatifs sont plus longs que les positifs : cinq défaites, trois victoires, deux revers, deux succès et désormais trois défaites de rang. La dernière en date a été concédée en Israël, sur le parquet du Maccabi Tel-Aviv (75-89) de l'ancien villeurbannais éphémère, Pierre Jackson, auteur de 22 points à 6/15 et 5 passes décisives. En face, le pivot martiniquais fut l'un des meilleurs belgradois (10 points à 4/8, 3 rebonds et 1 interception en 24 minutes) mais ses efforts sont restés vains... Mais, comme souvent, il fera le tour des Top 10 avec cet énorme contre sur Alex Tyus. Sauf que les playoffs s'éloignent pour l'hôte du Final Four.

Enfin, en ouverture de la 19e journée, le Khimki Moscou n'a pas fait dans le détail contre l'Olympiakos (82-54) avec 19 points à 6/15 et 7 passes décisives de l'inévitable Alexey Shved. Cette défaite du Pirée offre une belle occasion au CSKA Moscou de prendre le large en tête du classement. S'il s'impose demain, le leader moscovite n'aura plus de poursuivant direct. Malheureusement pour eux, Nando De Colo et les siens se rendent sur le parquet du Panathinaïkos Athènes, invaincu à domicile. Un match à ne pas rater (20h15) !

La 19e journée de l'EuroLeague :

  • Khimki Moscou - Olympiakos Le Pirée : 82-54
  • Zalgiris Kaunas - Valence : 86-82
  • Maccabi Tel-Aviv - Étoile Rouge de Belgrade : 89-75
  • FC Barcelone - Bamberg : 81-66
  • Anadolu Efes Istanbul - Fenerbahçe Istanbul : vendredi à 18h30
  • Panathinaïkos Athènes - CSKA Moscou : vendredi à 20h15
  • Vitoria - Olimpia Milan : vendredi à 20h30
  • Unicaja Malaga - Real Madrid : vendredi à 20h45
18 janvier 2018 à 23:08
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching