EUROLEAGUE

LE CSKA MOSCOU BAT LE FENERBAHÇE, L'ANADOLU EFES ASSURÉ DE FINIR 4E

Nando De Colo CSKA Moscou 201819 EuroLeague 7
Crédit photo : EuroLeague

Le Fenerbahçe a perdu à Moscou mais a sauvé le point-average. Derrière, l'Anadolu Efes Istanbul a fait un écart définitif avec le FC Barcelone.

Après avoir récemment perdu chez le Real Madrid, actuel 3e de la saison régulière, le Fenerbahçe Istanbul, leader du championnat, s'est cette fois incliné chez le 2e jeudi soir, le CSKA Moscou. Devant une bonne partie de la première mi-temps mais plus à la pause après un panier de Nando De Colo (5 points à 1/4, 1 rebond et 1 passe décisive pour 4 d'évaluation en moins de 18 minutes), les Stambouliotes ont mal démarré la deuxième mi-temps pour faire la course derrière avant d'égaliser à 4 reprises lors de la dernière période et passer 2 fois devant. Ils ont fini par s'incliner 70 à 68 malgré les prouesses de l'ancien joueur LNB (Saint-Etienne, Gravelines-Dunkerque, Le Mans, l'ASVEL et Dijon) Bobby Dixon dit Ali Muhammed (15 points à 3/5 à 3-points). Comme mardi chez l'Anadolu Efes, Corry Higgins (15 points à 6/9) a été décisif avec un 3-points inscrit à 25 secondes de la fin pour donner 3 points d'avance (68-65) aux locaux.

Cependant, grâce à un lay-up marqué à 0,2 seconde de la fin, Kostas Sloukas a préservé le point-average puisqu'à l'aller le Fenerbahçe l'avait emporté 79 à 75. Avec toujours une victoire d'avance (23 en 28 matchs, contre 22 pour le CSKA) et le point-average sur leurs adversaires du soir, l'équipe de Zeljko Obradovic - toujours privée de Joffrey Lauvergne - n'a plus besoin que d'une victoire pour assurer la première place.

Derrière, l'Anadolu Efes Istanbul s'est assuré de terminer à la 4e place de la saison régulière (ce qui donne l'avantage du terrain en quart de finale des playoffs) après sa victoire à Podgorica et surtout parce que Barcelone s'est incliné de 2 points à Munich. Blessé mardi, Adrien Moerman a tenu sa place (6 points à 2/7 et 5 rebonds en 25 minutes). Rodrigue Beaubois a ajouté 12 points à 4/9 et 3 passes décisives en 24 minutes face aux 17 points d'Edwin Jackson (à 3/3 à 3-points, avec 4 rebonds et 3 passes décisives pour 17 d'évaluation).

Pendant ce temps, Barcelone a dynamité son avance à Munich en fin de match (24-15 dans le dernier quart-temps) et son ancien joueur Petteri Koponen s'est chargé de finir le boulot à mi-distance. Si Kévin Séraphin (blessé au genou) n'a pas joué, Thomas Heurtel a marqué 13 points à 4/6 aux tirs en 21 minutes en sortie de banc.

Enfin, en course pour les playoffs, l'Olympiakos Le Pirée a explosé (-23, 90-67) chez une équipe de Grande Canarie qui n'a pourtant plus rien à jouer. Côté perdant, Axel Toupane a bénéficié d'un temps de jeu bien supérieur à d'habitude, finissant à 12 points à 4/7 aux tirs en 25 minutes. En face, contre son ancien employeur, Kim Tillie a cumulé 2 points à 1/3 et 5 rebonds en 17 minutes.

Les résultats de la 28e journée de l'EuroLeague :

  • CSKA Moscou vs Fenerbahçe Istanbul : 70-68
  • Buducnost Podgorica vs Anadolu Efes Istanbul : 84-91
  • Bayern Munich vs FC Barcelone : 73-71
  • Grande Canarie vs Olympiakos Le Pirée : 90-67
  • BC Khimki Region vs Maccabi Tel-Aviv : vendredi soir
  • Zalgiris Kaunas vs Darussafaka Istanbul : vendredi soir
  • Vitoria vs Real Madrid : vendredi soir
  • Milan vs Panathinaikos Athènes : vendredi soir
22 mars 2019 à 12:25
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching