EUROLEAGUE

LE DERBY ATHÉNIEN POUR LE PANATHINAÏKOS, HEURTEL RÉGALE À MOSCOU

Crédit photo : EuroLeague

La 6e journée de l'EuroLeague s'est conclue avec une vraie déception pour Axel Toupane et l'Olympiakos mais des sourires pour le trio Thomas Heurtel - Joffrey Lauvergne - Léo Westermann.

C'était l'un des premiers vrais moments forts de la saison européenne : le derby athénien entre le Panathinaïkos et l'Olympiakos. Surpris au printemps dernier par les Reds à l'OAKA, les joueurs de Xavi Pascual ont cette fois dicté leur loi à domicile (93-80), bien aidé par la contre-performance de Vassilis Spanoulis (-3 d'évaluation) et par la seconde mi-temps catastrophique des joueurs du Pirée (32-52). On notera l'impact indéniable d'un Thanasis Antetokounmpo survolté (notre photo, 12 points à 5/6 en 14 minutes). Comme ses coéquipiers, excepté le vénérable Georgios Printezis (34 d'évaluation), Axel Toupane a été beaucoup plus efficace en première période qu'après (9 points à 3/9 et 2 rebonds pour 1 d'évaluation en 9 minutes).

Joffrey Lauvergne rayonne à Vitoria

Le MVP Français de la soirée se nomme Thomas Heurtel. Le meneur héraultais fut virevoltant dans la salle du Khimki (18 points à 6/9, 2 rebonds et 8 passes décisives pour 22 d'évaluation en 29 minutes), afin de permettre au Barça de se sortir indemne (87-80) d'un déplacement périlleux chez Alexey Shved (27 points à 50%) et consorts. Pourtant présent sur la feuille de match, Kevin Séraphin n'a pas joué.

À la manière de Gran Canaria jeudi, Vitoria va s'en vouloir. En tête pendant la majorité de la rencontre, encore aux commandes à l'entame du money-time (63-58, 33e minute), les Basques ont craqué dans le money-time face au Fenerbahçe (72-74). Joffrey Lauvergne a réalisé l'un de ses matchs références sous la tunique stambouliote (15 points à 6/7, 2 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 20 d'évaluation en 21 minutes), prenant notamment le dessus sur Vincent Poirier (7 points à 2/4 et 5 rebonds pour 9 d'évaluation en 17 minutes).

Le Zalgiris se relance chez la lanterne rouge

Enfin, c'est encore raté pour le Buducnost Pogdorica. Battu à domicile par le Zalgiris Kaunas (60-72), le club monténégrin d'Edwin Jackson (5 points à 1/6, 4 rebonds et 3 passes décisives pour 7 d'évaluation en 28 minutes) reste bon dernier de l'EuroLeague, sans victoire au compteur. Côté Lituanien, de nouveau responsabilisé par Sarunas Jasikevicius (18 minutes), Léo Westermann en a profité pour montrer qu'il n'y a pas que le scoring qui importe (6 rebonds et 5 passes décisives pour 8 d'évaluation).

La 6e journée de l'EuroLeague :

  • Bayern Munich - Darussafaka Istanbul : 116-70
  • Maccabi Tel-Aviv - Real Madrid : 66-87
  • Milan - CSKA Moscou : 85-90
  • Gran Canaria - Anadolu Efes Istanbul : 90-94
  • Khimki Moscou - FC Barcelone : 80-87
  • Buducnost Pogdorica - Zalgiris Kaunas : 60-72
  • Panathinaïkos Athènes - Olympiakos Le Pirée : 93-80
  • Vitoria - Fenerbahçe Istanbul : 72-74
10 novembre 2018 à 11:04
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
18 novembre - 11h00
Euro Féminin Qualificatifs : Roumanie / France
18 novembre - 18h25
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 13h00
Limoges
Nanterre
19 novembre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 23h30
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Coaching