EUROLEAGUE

LE PANATHINAIKOS POURRAIT QUITTER L'EUROLEAGUE DANS LES PROCHAINS JOURS

Dimitrios Giannakopoulos
Crédit photo : DR

Rien ne va plus entre Dimitrios Giannakopoulos et Jordi Bertomeu. Après avoir été banni pour une durée de 12 mois des compétitions organisées par l'EuroLeague, le président grec du Panathinaikos souhaite désengager son équipe de la compétition reine en Europe.

Coup de tonnerre en EuroLeague ! Le Panathinaikos de Nick Calathes pourrait bien quitter la plus grande des compétitions européennes, non pas la saison prochaine, mais bien après la rencontre face à Vitoria prévue ce jeudi 8 février. La raison de cette soudaine menace brandie par le légendaire club grec ? Le bannissement d'une durée de 12 mois infligé par l'EuroLeague à son président Dimitrios Giannakopoulos.

Un président sulfureux et sans filtre

À l'origine de ce possible séisme on retrouve un homme, Dimitrios Giannakopoulos. Homme d'affaire et président du Panathinaikos depuis 2012, il a été épinglé par l'EuroLeague et son président Jordi Bertomeu pour de nombreux posts instagram, jugés obscènes par l'organisation européenne, dans lesquels il critique ouvertement les décisions arbitrales qu'il juge bien souvent défavorables à son équipe. 

La réponse de l'EuroLeague ne s'est pas faite attendre : Dimitrios Giannakopoulos a été banni pour une durée de 12 mois de toute activité liée à l'EuroLeague ou l'EuroCup. Une décision qui reste en travers de la gorge de l'homme de 44 ans. Il est prêt à sortir le Panathinaikos de la compétition reine en Europe qu'il considère comme n'étant rien de plus qu'une parodie.

Un référendum organisé après la renconte face à Vitoria

Ce jeudi soir le Panathinaikos recevra Vitoria pour ce qui pourrait être son dernier match d'EuroLeague. En effet, furieux d'être la cible d'une telle sanction, Dimitrios Giannakopoulos a annoncé que la décision finale de quitter ou non l'EuroLeague reviendrait aux fans. Dans un communiqué publié sur le officiel du club d'Athènes, le président grec a annoncé la tenue d'un référendum, à effet immédiat, dans les jours suivants la rencontre face aux Basques de Vitoria. Les fans devront décider s'ils souhaitent que leur club continue de participer ou non aux compétitions organisées par l'EuroLeague. Dimitrios Giannakopoulos lui a d'ores et déjà annoncé que si le choix des supporters devait se porter sur un maintien du club au sein de l'EuroLeague, il quitterait immédiatement ses fonctions de président.

"Si la décision était complètement personnelle, j’aurais déjà sorti le Panathinaikos de cette parodie. Cependant, parce que nous sommes tous des passants au Panathinaikos, les fans de l’équipe prendront cette décision à travers un vote organisé. Si les fans choisissent de rester en EuroLeague, je n’aurais plus de place dans le club. Si les supporters choisissent de nous retirer, le Panathinaikos participera à une autre compétition européenne et en même temps, nous continuerons notre combat pour le nettoyage du basketball européen. Le résultat du vote sera effectif immédiatement."

Héritier du groupe pharmaceutique VIANEX, Dimitrios Giannakopoulos (44 ans) est connu pour son tempérament sanguin.

par @
08 février 2018 à 14:09
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THIBAULT BRUCK
Thibault Bruck
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
19 novembre - 13h00
Limoges
Nanterre
19 novembre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 23h30
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Coaching