EUROLEAGUE

LE REAL MADRID ENVOIE UN MESSAGE FORT À KAUNAS, MOERMAN HÉROS MALHEUREUX À MILAN

Crédit photo : EuroLeague

Quelle soirée d'EuroLeague ! Entre les flèches de Rudy Fernandez en Lituanie et la banderille assassine de Mike James en Italie, il s'en est passé des choses à travers le continent...

Comme souvent ces derniers temps, les habitués de la Zalgirio Arena ont été gâtés avec un très haut niveau de basket mais il y a fort à parier qu'ils n'ont pas apprécié le dénouement de la rencontre. Voir Rudy Fernandez, aussi apprécié en Lituanie qu'il peut l'être en France, enchaîner les tirs primés dans les cinq dernières minutes a dû donner de l'urticaire aux supporters les plus acharnés du Zalgiris. Toujours aussi tranchant à 33 ans, l'ancien prodige de Badalone a tué le match avec 12 points dans le dernier quart-temps, remporté 28-11 par le Real Madrid. L'écart final (+11, 90-79) ne rend pas hommage à la prestation de la troupe de Léo Westermann (3 points à 1/3, 1 rebond et 2 passes décisives pour 3 d'évaluation en 6 minutes) qui a vraiment tenu la dragée haute au champion d'Europe, le dominant même par séquences, à l'image des gros passages de l'inusable Paulius Jankunas (18 points à 9/12, 7 rebonds et 3 passes décisives). Mais Fabien Causeur (7 points à 2/5, 2 rebonds et 1 passe décisive pour 7 d'évaluation en 16 minutes) et ses coéquipiers sont bien les plus forts du moments, et ils l'ont encore prouvé.

Mike James, gourmand récompensé

Dans le duel des anciens mauvais élèves redevenus ambitieux, Milan a eu le dernier mot sur l'Anadolu Efes (81-80), malgré les efforts d'un excellent Adrien Moerman (23 points à 10/14, 5 rebonds et 2 passes décisives pour 26 d'évaluation en 31 minutes) et le dernier coup de rein d'un Rodrigue Beaubois (9 points à 4/11, 2 rebonds et 1 passe décisive pour 1 d'évaluation en 21 minutes) en demi-teinte, qui avait redonné l'avantage aux Stambouliotes sur un drive à 34 secondes du buzzer (76-78). Mais, comme la semaine dernière contre le Khimki Moscou, l'Olimpia s'en est encore tiré d'un point, encore sur le même score. La lumière est venue de l'insaisissable, aussi agaçant (3/19 avant son dernier shoot) qu'il peut être génial. Adulé ces deux dernières saisons par l'OAKA Arena où il défendait avec fierté les couleurs du Panathinaïkos Athènes, il a probablement été adopté ce vendredi par les supporters lombards après ce dernier gros tir au terme d'une action confuse.

Pogdorica n'y arrive pas

Enfin, dans les autres rencontres, pas de surprise : Gran Canaria et Pogdorica restent englués dans les profondeurs du classement. L'équipe espagnole de Kim Tillie (5 points à 2/6 et 2 rebonds pour 0 d'évaluation en 18 minutes) n'a pas réussi à inquiéter Alexey Shved (24 points à 8/18) et le Khimki Moscou (72-87) tandis que le Buducnost est toujours fanny. Ce n'est pas faute d'avoir lutté mais le Panathinaïkos, porté par Nick Calathes (10 points à 5/10, 4 rebonds et 9 passes décisives), a eu le dernier mot (72-67). Hormis le shoot de l'espoir à l'entame du money-time, Edwin Jackson n'a pas réellement pesé sur la rencontre (6 points à 2/9, 4 rebonds et 1 passe décisive pour 3 d'évaluation en 27 minutes).

La 5e journée de l'EuroLeague :

  • CSKA Moscou - Olympiakos Le Pirée : 69-65
  • Vitoria - Darussafaka Istanbul : 82-56
  • FC Barcelone - Maccabi Tel-Aviv : 74-58
  • Fenerbahçe Istanbul - Bayern Munich : 88-84
  • Khimki Moscou - Gran Canaria : 87-72
  • Buducnost Pogdorica - Panathinaïkos Athènes : 67-72
  • Zalgiris Kaunas - Real Madrid : 79-90
  • Olimpia Milan - Anadolu Efes Istanbul : 81-80
02 novembre 2018 à 23:48
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
14 novembre - 02h15
NBA Extra
14 novembre - 03h00
Denver Nuggets
Houston Rockets
14 novembre - 04h30
Golden State Warriors
Atlanta Hawks
14 novembre - 09h15
Golden State Warriors
Atlanta Hawks
14 novembre - 10h00
Trente
Lyon-Villeurbanne
Coaching