EUROLEAGUE


LE REAL MADRID RENVOIE LE CSKA MOSCOU VERS SES VIEUX DÉMONS

Crédit photo : EuroLeague

Comme l'année dernière, le CSKA Moscou ne disputera pas la finale de l'EuroLeague. Les coéquipiers de Nando De Colo sont tombés face à un grand Real Madrid, vainqueur 92-83. Les Espagnols défieront le Fenerbahçe Istanbul dimanche en finale (20h) à Belgrade.

Et s'il le faisait ? Luka Doncic va-t-il rejoindre la NBA en ayant tout gagné sur le continent, à seulement 19 ans ? Déjà sacré champion d'Europe avec la Slovénie en septembre dernier, le prodige de Ljubljana n'est désormais plus qu'à une marche d'un autre trophée continental, en club cette fois, avec le Real Madrid. Encore extrêmement complet (16 points à 4/12, 7 rebonds et 2 passes décisives), le n°7 des Merengues a su mener les siens vers une victoire autoritaire en demi-finale contre le CSKA Moscou (92-83).

Et pourtant, cela n'avait rien d'évident après dix minutes de jeu. Le collectif russe faisait merveille, les passes fusaient, Cory Higgins découpait la défense madrilène (12 points en un quart-temps) et Nando De Colo enquillait les lancers-francs comme des perles (20-30, 10e minute). Mais voilà, Pablo Laso a su trouver les solutions afin de remettre la machine en route. Entrés simultanément en jeu dès l'entrée du deuxième acte, Fabien Causeur et Jaycee Carroll ont su dynamiter la défense du CSKA. À tel point qu'en seulement trois minutes de jeu, le Real Madrid avait inscrit 17 points et repris les commandes (37-34).

De Colo à court de rythme ?

Cette qualification fut une histoire de série pour le Real Madrid qui a ensuite appuyé sur l'accélérateur au cœur du troisième quart-temps. Légèrement menés (47-51), les Espagnols ont bénéficié de la grinta du revenant Segio Llull afin d'infliger un 13-0 à Moscou (60-51, 27e minute). Une vraie prise de pouvoir dans la rencontre face à des Moscovites qui, hormis la rage de Nikita Kurbanov, se sont éteints au fur et à mesure que le Real Madrid prenait le pouvoir. Comme si la crainte de voir une nouvelle demi-finale d'EuroLeague leur filer sous le nez prenait le pas sur la révolte. Impacté par les blessures récentes de Nando De Colo (clairement pas à 100% avec 20 points à 5/15 aux tirs) et Kyle Hines, sans oublier le forfait de Léo Westermann, pénalisé par l'absence d'un pivot dominant, le CSKA Moscou a semblé manquer du supplément d'âme qui aurait pu lui remettre de renverser une situation mal embarquée.

Au lieu de cela, c'est le Real Madrid qui se présentera en finale avec l'objectif de déchoir le Fenerbahçe Istanbul de sa couronne européenne. Et au vu de la qualité de jeu développée ce vendredi, les coéquipiers de Fabien Causeur (6 points à 2/3, 2 rebonds et 3 passes pour 10 d'évaluation en 20 minutes) peuvent clairement rêver de la Decima.

À Belgrade,

18 mai 2018 à 23:27
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching