EUROLEAGUE

LE ZALGIRIS KAUNAS S'INVITE SUR LE PODIUM !

Crédit photo : BC Zalgiris

S'il s'est fait peur après avoir dilapidé une avance de 24 points, le Zalgiris Kaunas s'est imposé 79-77 contre le CSKA Moscou lors de la petite finale de 'EuroLeague. L'équipe lituanienne s'offre une troisième place inespérée au début de la saison.

Euphoriques, les nombreux supporters du Zalgiris Kaunas pouvaient s'époumonner dans leur quart de tribune : "Lietuva ! Lietuva !". Quand on est Lituanien, quoi de mieux qu'une victoire contre le voisin russe afin de conclure une exceptionnelle campagne européenne ? Une petite finale est toujours un match un peu particulier. Alors que les enjeux ne sont pas immenses, c'est souvent l'équipe la plus motivée qui en ressort gagnante. C'était une question de fierté pour le CSKA Moscou ou une question de prestige pour le Zalgiris Kaunas. Et il faut croire que la perspective de s'offrir un podium historique fut plus forte que l'impératif de sauver l'honneur.

Extrêmement décevante pendant trente minutes, au point de se retrouver à mille lieux sous terre dans les derniers instants du troisième quart-temps (65-41, 29e minute), l'équipe russe ne sembla trouver l'envie de jouer que lorsqu'il s'agit d'éviter une véritable humiliation contre le voisin de Kaunas. Pendant que les stars comme Nando De Colo se rataient dans les grandes largeurs (5 points à 1/8 et 3 balles perdues en 26 minutes), la révolte est venue des sans-grades, Victor Rudd et surtout Mikhail Kulagin, auteur de quasiment plus de points en un seul match (14 points à 5/7) que lors de toute sa saison 2017/18 d'EuroLeague (16 en 6 matchs). Mais ce fut l'histoire du héros malheureux, le jeune meneur russe envoyant un airball à trois points alors qu'il avait l'occasion de parachever un incroyable comeback pour le CSKA Moscou (79-77, score final).

Le club de l'Armée Rouge pourra se mordre les doigts d'être parti de beaucoup trop loin, d'avoir connu un invraisemblable passage à vide lors du troisième acte (un 2-22 pour passer de 35-38 à 37-60) alors que le Zalgiris Kaunas étalait tout ce qui avait constitué sa force de frappe cette saison : un collectif de premier ordre, la vista offensive de Kevin Pangos et l'impact de soldats comme Vasilije Micic, Edgaras Ulanovas ou Paulius Jankunas. Enthousiasmante surprise de la saison, le Zalgiris Kaunas s'offre un podium qui restera dans les mémoires. Une troisième place savourée à sa juste valeur par les joueurs lituaniens qui ont grandement célébré après le buzzer, à l'image d'un Axel Toupane (6 points à 2/3 et 4 rebonds en 12 minutes) tout sourire. Est-ce que la magie continuera la saison prochaine ? Du futur de Sarunas Jasikevicius dépend en grande partie la réponse à cette question.

À Belgrade,

20 mai 2018 à 19:19
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
22 octobre - 16h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
22 octobre - 23h30
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
23 octobre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
Coaching