EUROLEAGUE

LE ZÉNITH SAINT-PÉTERSBOURG SURPREND LE FC BARCELONE SUR SON PARQUET

Kevin Pangos Zenith Saint Petersbourg
Crédit photo : Euroleague

Qualifié pour les quarts de finale sur le dernier match de la phase préliminaire, le Zénith Saint-Pétersbourg a créé la sensation, ce mercredi, chez le leader, le FC Barcelone, en venant l'emporter sur le fil. 

C'est la première surprise de ces quarts de finale de l'EuroLeague, puisque le huitième de la phase prémiliminaire, le Zénith Saint-Pétersbourg, est venu s'imposer sur le parquet du leader, le FC Barcelone, 74-76. La décision s'est faite dans la dernière minute.

Un Kevin Pangos rayonnant 

Ancien joueur du FC Barcelone, Kevin Pangos a livré une performance de gala. Avec 19 points et 9 passes décisives, le meneur a dominé son adversaire direct, Nick Calathes. S'occupant de tout, pénétration, 3-points, création, l'international canadien a clairement dirigé son équipe vers la victoire. 

Pendant tout le match, ça aura été un mano à mano dantesque, tant les deux formations se sont rendues coup pour coup, excepté dans le deuxième quart-temps, largement remporté par le Zéntith, 27-13, avec un magnifique 11/16 aux tirs dans le quart temps. 

Côté Barca, c'est l'ancien Chalonnais et Monégasque Brandon Davies très actif (18 points et 9 rebonds à 2/2 à 3-points) qui a maintenu les Espagnols à flot. Malheureusement, ça n'a pas été suffisant face aux joueurs de Xavi Pascual, très adroit à 2-points notamment (20/34). 

Une fin de match haletante

C'est donc en toute fin de match que la décision s'est faite pour les coéquipiers de Austin Hollins (8 points), ancien joueur de Pro B avec Denain. Après que le FC Barcelone soit repassé devant sur des lancers francs de Brandon Davies (72-71), c'est l'ancien joueur de la Chorale de Roanne K.C. Rivers (11 points) qui a réussi un énorme shoot à 3-points, à 45 secondes de la fin, sur le museau d'un des candidats au MVP de la compétition, Nikola Mirotic (72-74). Derrière, Brandon Davies, encore lui, a ramené le Barca à hauteur sur une belle claquette dunk (74-74). Mais l'inévitable Kevin Pangos a mis le tir de la victoire, sur un magnifique floater, à 10 secondes de la fin (74-76). Corey Higgins n'ayant pas pu leur répondre, c'est donc le Zénith qui a enregistré la victoire. Le match 2 aura lieu dès vendredi, toujours à Barcelone.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques

22 avril 2021 à 13:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LUCAS PAGE
Lucas Page
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.