EUROLEAGUE

MATHIAS LESSORT : "LA PROCHAINE ÉTAPE, C'EST DE DOMINER L'EUROLEAGUE"

Mathias Lessort Etoile Rouge de Belgrade de haut EuroLeague
Crédit photo : EuroLeague

Pour sa première saison avec l'Étoile Rouge de Belgrade, Mathias Lessort impressionne sur le devant de la scène européenne. Le Français de 22 ans progresse à vue d'oeil et ne compte pas certainement pas s'arrêter en si bon chemin.

Mathias Lessort est désormais dans la cour des grands. Après un été 2017 chargé en émotion et marqué par sa Draft en 50e position par les Philadelphia Sixers, le jeune pivot français de 2,05 m s'était engagé pour trois saisons avec l'Étoile Rouge, le légendaire club serbe basé à Belgrade. Un grand saut pour le jeune espoir français qui découvre la plus grande compétition européenne à 22 ans. Franchement pas impressionné, il a réalisé des débuts intéressants dans la compétition et s'est rapidement installé dans le cinq majeur de l'Étoile Rouge. Après avoir intégré le Team France Basket,  le Martiniquais connait une impressionnante trajectoire cette dernière année. L'ancien joueur de Chalon et de Nanterre est pourtant loin d'être rassasié :

"Être titulaire c’est une bonne chose mais la prochaine étape de dominer l’EuroLeague et la Ligue Adriatique. Je n’ai jamais perdu de vue ce que je voulais. C’est comme ça que je j’ai toujours vu les choses et c’est comme ça que je vais continuer de grandir."

Véritable boule d'énergie sur le terrain, le Français fait le bonheur du club serbe des deux côtés du terrain. Pour sa première saison en EuroLeague il compile 8,8 points à 53,6% de réussite aux tirs, 5,9 rebonds et 1 contre pour 11,2 d'évaluation par match en 22 minutes de moyenne. Ses nombreuses actions spectulaires depuis son arrivée en Serbie en ont rapidement fait l'un des "fan-favorite" des supporters serbes. Naturellement, Mathias Lessort a tenu à évoquer sa relation avec le public de Belgrade qui compte parmi les plus chauds d'Europe : 

"Quand j’étais jeune je savais que pour quitter mon île (la Martinique - ndlr) et réussir, j’avais besoin d’être motivé. C’est dans mon ADN d'être motivé et de jouer avec passion : c’est ce que j’aime. J’adore quand les fans hurlent après un de mes dunks, j’adore qu’ils soient heureux après un contre. J’aime communiquer avec eux ou simplement leur jeter un regard en leur demandant encore plus de bruit. Je sais qu’ils apprécient ça aussi."

 

par @
01 février 2018 à 08:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THIBAULT BRUCK
Thibault Bruck
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
18 novembre - 11h00
Euro Féminin Qualificatifs : Roumanie / France
18 novembre - 18h25
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 13h00
Limoges
Nanterre
19 novembre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 23h30
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Coaching