EUROLEAGUE

MIKE JAMES, UN CARTON À L'ASTROBALLE AVANT DE SE FAIRE L'AVOCAT DE THOMAS HEURTEL : "C'EST RISIBLE ET HONTEUX"

Crédit photo : Artem Komarov

Meilleur attaquant d'Europe, Mike James a livré un nouveau récital mardi à Villeurbanne. Et c'est désormais au FC Barcelone qu'il s'attaque. Indigné par l'affaire Thomas Heurtel, le meneur du CSKA Moscou multiplie les critiques à l'égard du club catalan. « Je suis énervé comme si c'était moi », a-t-il notamment tweeté.

Auteur d'un début de saison sensationnel, au point d'avoir déjà posé une main sur le trophée de MVP de l'année, Mike James (1,85 m, 30 ans) a encore frappé hier soir à l'Astroballe. Celui qui, rappelons-le, se verrait bien évoluer un jour à Monaco a été insaisissable, torturant la défense villeurbannaise avec 31 points à 10/23, 3 rebonds et 6 passes décisives. Sa deuxième plus grosse saillie offensive de la saison, déterminante dans le onzième succès de suite du leader moscovite.

Mais outre ses performances sportives, le génie du CSKA se fait également de plus en plus entendre par ses prises de position hors terrain. Outré par le traitement infligé par le FC Barcelone à son ex-coéquipier Thomas Heurtel (les deux hommes ont brièvement été associés à Vitoria, en décembre 2014), le natif de Portland a multiplié les tweets d'indignation depuis le développement de l'affaire Heurtel, laissé à Istanbul par le club catalan, vexé de découvrir qu'il négociait en secret avec l'ennemi juré madrilène alors qu'il avait été autorisé à venir en Turquie afin de boucler son supposé transfert au Fenerbahçe.

« Je me demande bien pourquoi ils lui ont refusé l'accès à l'avion. J'ai toujours considéré le Barça comme l'un des clubs les mieux structurés de l'EuroLeague mais si cette histoire est avérée, c'est vraiment une honte. [...] On ne veut plus de toi ici, on veut te mettre dehors mais tu ne peux que aller dans un club qui nous convient ? Ce n'est pas une dictature. Si vous ne voulez plus de moi, laissez-moi partir et je prendrai la meilleure décision possible pour ma famille et moi.

Le communiqué de presse du FC Barcelone ne m'a pas fait changer d'avis. Il n'apporte aucune nouvelle information et on dirait qu'il a juste été publié pour qu'ils essayent de se couvrir. Il appartient toujours à votre club mais ne peut voyager avec vous... C'est risible et honteux. [...] Au fait, je suis en train de tweeter depuis le bus de mon équipe. J'ai été autorisé à prendre place dans l'avion. Merci au CSKA ! »

Mais l'histoire ne s'arrête pas là... Au cours de son vol retour vers la Catalogne en début de journée, Thomas Heurtel a fait escale à Lyon. Et la coïncidence la plus folle est qu'il y a croisé... Mike James et le CSKA Moscou. Une photo prise ce matin le montre en pleine discussion, dans les couloirs de l'aéroport Saint-Éxupéry, avec le président moscovite, Andrey Vatutin, entouré de Darrun Hilliard et James. Lequel a tweeté au moment d'embarquer pour la Russie : « Wow, c'est encore pire que ce que je pensais. J'espère que les excuses seront aussi audidles que les critiques. Attendez que toute l'histoire soit révélée. » Avant de livrer plus de détails à des supporters barcelonais remettant en cause son discours : « Ils l'ont viré du bus à la sortie de la salle » ou « Ils ne l'ont pas bien traité. Ils lui ont donné de l'argent pour un taxi et sont partis. »

23 décembre 2020 à 14:56
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.