EUROLEAGUE

NANDO DE COLO ENVOIE LE CSKA AU FINAL FOUR

Crédit photo : Euroleague

Nando De Colo aime jouer en Espagne. Ce soir encore, il a guidé son équipe vers la victoire (92-83) et le CSKA reviendra du côté de la Buesa Arena pour jouer le Final Four. 

Win or go home, ce slogan si commun outre-Atlantique était dans toutes les têtes des 12649 spectateurs de la Buesa Arena. Mais malgré le soutien d’une ville toute entière, dans une ambiance fabuleuse, Baskonia s’incline et donne le droit au CSKA de revenir le week end du 17-19 Mai jouer le Final Four. Baskonia a manqué d’essence dans le dernier quart temps (12-24).  

Pourtant, Vincent Poirier est en grande forme. Comme lors du match 4, le pivot français a enflammé ses fans. Sur pick and roll, il est devenu injouable. Jamais Hines n’a pu gêner le Français. 21 points (7/8 aux tirs), 5 rebonds et 9 fautes provoquées et 31 d’évaluation pour celui qui a été approché par Boston il y a quelques semaines. Poirier s’affirme comme l’un des tous meilleurs pivot en Europe. En plus d’être devenu un pivot capable de scorer contre n’importe quelle défense, il reste un très bon défenseur, capable de contre énorme à l’image de celui réalisé sur Nikita Kurbanov. Ses 11 points en 1er mi-temps cumulés avec les 9 de Tornike Shengelia ont permis à Baskonia de virer en tête à la pause (48-39) malgré un dernier shoot au buzzer de Nando De Colo. 

 Monsieur Nando De Colo

Un panier qui a lancé une seconde mi-temps incroyable du génie français. Auteur de 18 points dans en deuxième période, la star du CSKA a porté son équipe vers un 7ème final four consécutive le 4ème en 4 ans pour l’ancien de Cholet. Comme lors du match 4, De Colo marque 27 points. A cela il ajoute 4 passes décisives et 4 rebonds. Devant sa femme et sa fille, Nando a semblé ne jamais s’affoler. Il il se sait fort, il sait qu’il peut changer la face d’un match et ce soir il a montré. Ce soir il n’a raté que 3 tirs et il termine le match avec une évaluation de 35. 

MVP Vincent Poirier 

Vitoria tombe les armes à la main et acclamé par toute la salle. Dans la foule, Shenguelia et Poirier offrent leurs maillots au public. Sous les « MVP », Poirier quitte le parquet du la Buesa Arena, ému. Mais le pivot Français peut être fier de lui. Son équipe aura fait douté l’un des favoris de la compétition. Les deux matchs en terre basque n’ont pas été simples pour les stars russes mais elles se sont données le droit de revenir ici mi-mai et de viser un nouveau titre de champion d’Europe. 

 baskonia-vs-cska1556314781.jpeg Fidèle à lui-même, Nando De Colo a été stratosphérique devant sa fille (photo : Anthony Outtou)

 

À Vitoria,

26 avril 2019 à 23:42
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.