EUROLEAGUE

SARUNAS JASIKEVICIUS VOIT EN LÉO WESTERMANN UN FUTUR COACH

Léo Westermann Fenerbahçe Istanbul 201920 EuroLeague 4
Crédit photo : EuroLeague

Sur les conseils du légendaire Sarunas Jasikevicis, Léo Westermann pense sérieusement à devenir coach suite à sa carrière de joueur professionnel.

Invité du 21e numéro de la saison 3 du podcast "Envergure" en compagnie d'un autre joueur alsacien, Nicolas Lang (arrière du Limoges CSP), Léo Westermann (1,98 m, 27 ans) a évoqué sa reconversion. Pour lui, ce sera sans doute dans le coaching. C'est son ancien coach Sarunas Jasikevicius, qu'il a côtoyé lors de deux saisons au Zalgiris Kaunas, qui a fait germer l'idée dans sa tête.

"J'ai une relation assez particulière et privilégiée avec (Sarunas) Jasikevicius. On était à une soirée après un match de gagné. En pleine boîte de nuit, il m'a vraiment dit que j'avais un grand avenir là-dedans (le coaching). C'est vrai que depuis qu'il m'a dit ça, j'y pense un peu plus. Si j'ai des cahiers depuis 8/9 ans où je suis professionnel, tous les ans j'écrive des choses qui m'intéressent... C'est sûr qu'à un moment donné ça prouve des choses (rires). Je pense très bientôt passer mes diplômes, parce qu'en France c'est très important. On verra par la suite. Je ne sais pas encore combien de temps je vais jouer mais je pense que je vais garder un pied dans le basket, parce que j'aime ça.

[...] Depuis que je suis arrivé au Partizan la première année, j'ai un livre. Maintenant j'en ai plusieurs. J'y note tout ce que j'aime bien, que ce soit des formes de jeu, des trucs pour un entraînement, des petits exercices... Il y en a pas mal. J'ai la chance d'être passé entre (les mains) de peut-être les meilleurs coachs d'Europe. J'essaye de voir comment ils font, comment ça se passe. [...] J'en parlais avec Kostas Sloukas, je sais que j'ai eu la chance d'être avec beaucoup de grands coachs, voir leur façon de travailler."

Fils de l'ancien joueur professionnel Marc Westermann, Léo Westermann a toujours été un joueur très intelligent. Sous les ordres de Philippe Urie - "il me mettait dans la tronche tous les jours, il me défonçait. Ca m'a énormément aidé pour la suite", témoigne-t-il -, Pierre Vincent, Dusko Vujosevic, Philippe Hervé, Sarunas Jasikevicius, Dimitris Itoudis ou Zeljko Obradovic, il a été à bonne école et a appris des meilleurs.

Cliquez-ici pour écouter l'épisode 21 de la saison 3 d'Envergure

11 avril 2020 à 13:32
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.