EUROLEAGUE

SERGIO LLULL ÉLECTRISE MADRID, LE CSKA MOSCOU EN DANGER

Crédit photo : EuroLeague

Il n'y aura pas de sweep en quarts de finale de l'EuroLeague pour la première fois depuis 2011 : toutes les séries nous offriront un Match 4. Le Khimki Moscou a mis le doigt sur les limites du CSKA, tandis que le Real Madrid a remporté une rencontre bascule contre le Panathinaïkos.

Et Sergio Llull provoqua l'étincelle... Éloigné des parquets depuis huit mois, de retour à la compétition afin d'emmener son club au Final Four, le MVP de l'EuroLeague décida d'en terminer avec le come-back du Panathinaïkos, revenu du diable vauvert à l'entame du money-time (de 50-37 à 62-61). Alors qu'il restait un peu plus de cinq minutes à jouer, l'international espagnol prit les choses en main en inscrivant la bagatelle de huit points de rang sous les vivats d'un WiZink Center en extase (70-63, 37e minute). Game-over pour le Panathinaïkos.

Mis sous pression après leur défaite lors du Match 2, les Athéniens n'ont donc pas trouvé le moyen de forcer le verrou madrilène. Défaits 74-81 malgré les 26 points de Nick Calathes, les joueurs de Xavi Pascual sont désormais dos au mur, menés 2-1 et dans l'obligation de l'emporter vendredi à Madrid afin de forcer un Match 5 décisif à l'OAKA. Pour cela, il faudra trouver le moyen de mieux contenir l'incroyable collectif de Pablo Laso, où seul l'impeccable Jaycee Carroll (17 points à 100%), auteur d'une action à quatre points ultra clutch à 50 secondes du buzzer final, émarge au dessus des dix unités. Auteur de 4 points à 2/6, 3 rebonds, 1 passe décisive, 2 interception et 1 contre en 16 minutes, Fabien Causeur fut dans le ton de la soirée madrilène.

Pas loin du coche lors des deux premiers matchs de la série dans l'antre du CSKA, le Khimki Moscou a prouvé qu'il valait mieux qu'un simple faire-valoir pour son prestigieux voisin en s'imposant 79-73 au terme d'une bataille acharnée, remportée dans le forceps grâce à un ultime run dans les instants cruciaux (de 65-65 à 74-65).

Contenu à douze points lors du Match 2, son plus petit total de la saison, Alexey Shved a expulsé sa frustration en mettant le feu à la défense du CSKA (27 points à 9/20, 4 rebonds et 4 passes décisives). Les coéquipiers d'Anthony Gill (22 points à 8/9 et 7 rebonds) ont parfaitement profité des failles de l'équipe de Dimitris Itoudis, bien trop dépendante du duo Cory Higgins - Othello Hunter, à créditer de 83,33% de l'évaluation collective (55/66). Cinq joueurs ont terminé avec une note négative, parmi eux Léo Westermann (-3 d'évaluation en 11 minutes : 2 points à 0/4, 1 rebond et 1 balle perdue). Beaucoup trop pour espérer pour rallier directement le Final Four. Privé de ses deux leaders (Nando De Colo et Kyle Hines), ce CSKA Moscou là semble plus vulnérable que jamais.

Les quarts de finale de l'EuroLeague :

  • CSKA Moscou - Khimki Moscou : 2-1 (98-95 ; 89-84 ; 73-79 ; match 4 le vendredi 27 avril à 19h).
  • Panathinaïkos Athènes - Real Madrid : 1-2 (95-67 ; 82-89 ; 74-81 ; match 4 le vendredi 27 avril à 21h)
  • Fenerbahçe Istanbul - Vitoria : 2-1 (82-73 ; 95-89 ; 83-88 ; match 4 le jeudi 26 avril à 21h)
  • Olympiakos Le Pirée - Zalgiris Kaunas : 1-2 (78-87 ; 79-68 ; 60-80 ; match 4 le jeudi 26 avril à 19h).
25 avril 2018 à 23:23
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
20 octobre - 02h00
Toronto Raptors
Boston Celtics
20 octobre - 02h30
Atlanta Hawks
Indiana Pacers
20 octobre - 09h15
Atlanta Hawks
Indiana Pacers
20 octobre - 11h00
Toronto Raptors
Boston Celtics
20 octobre - 12h45
NBA Extra
Coaching