EUROLEAGUE

SERGIO LLULL PERMET AU REAL MADRID DE REVENIR À 2-1 CONTRE L'ANADOLU EFES ISTANBUL

Sergio Llull Real Madrid
Crédit photo : Euroleague

Menés 2-0 par l'Anadolu Efes Istanbul dans les quarts de finale de l'Euroleague, le Real Madrid n'avait pas le droit à l'erreur dans le match 3. Après une bataille acharnée, les Madrilènes ont fini par s'imposer contre les Turcs, revenant ainsi à 2-1. 

C'est l'un des chocs de ces quarts de finale et après deux première manches sans suspense, il commence à tenir ses promesses. Après avoir remporté ses deux premiers matches sur son parquet, l'Anadolu Efes Istanbul a chuté chez le Real Madrid, ce mardi soir, 80-76, dans un match où les Madrilènes ont dû s'employer pour rester en vie et revenir à 2-1.

L'Efes Istanbul dominateur d'entrée

Après un premier quart temps disputé (15-15), Istanbul a fait le break dans le deuxième quart-temps, dans le sillage de Vasilije Micic et Rodrigue Beaubois (12 points chacun à la mi-temps) très inspirés. Côté madrilène, ce n'était alors pas très étincelant. Seul Fabien Causeur, qui a inscrit la totalité de ses 9 points en première mi-temps, surnageait chez les locaux. Au retour des vestiaires, les joueurs d'Ergin Ataman ont même pris jusqu'à 15 points d'avance (55-40), toujours derrière les intenables Micic (29 points au total) et Beaubois (18 points). A la fin du troisième quart temps, il y avait toujours un avantage de 10 points pour eux. 

Un comeback historique orchestré par Sergio Llull

Alors que les espoirs des Madrilènes se dissipaient de plus en plus, l'éternel Sergio Llull (20 points et 7 passes décisives pour 22 d'évaluation) a sonné la révolte dans les dernières minutes de la rencontre. Son équipe menée 74-61 à 5 minutes de la fin, le meneur espagnol a littéralement pris feu, en inscrivant 3 tirs à 3-points dans le quart temps. Derrière lui, c'est toute l'équipe du Real qui a pris confiance avec 5 tirs à 3-points primés dans les 5 dernières minutes, leur permettant d'inverser la tendance avec un incroyable 19-2. Le passage en défense de zone du Real Madrid a posé beaucoup de problèmes aux Turcs, qui n'ont pas réussi à trouver de solution pour la déjouer. C'est l'un des autres vétérans espagnols du club, Rudy Fernandez, qui a enfin permis au Real d'enfin devant (78-76), à 50 secondes de la fin. 30 secondes plus tard, un joueur d'une toute autre génération, Usman Garuba, est venu sceller la victoire de Madrid avec un panier à 2-points, 80-76. 

Le Real Madrid n'est donc pas passé loin de la correctionnelle, mais derrière ses icônes historiques, Sergio Llull en tête, ils ont réussi un énorme comeback pour rester en vie. A 2-1, les Espagnols n'ont toujours pas le droit à l'erreur mais ils auront montré leur orgueuil. Prochain match ce jeudi, à 21h. 

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

28 avril 2021 à 13:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LUCAS PAGE
Lucas Page
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.